Visiter les grottes de Thakhek au Laos

Visiter les grottes de Thakhek au Laos
thakek laos

L’attraction principale de Thakhek, ce sont ces pitons rocheux, semblables à ceux que l’on peut voir dans la région de Vang Vieng ainsi qu’à ces grottes, disséminées çà et là, le long de cette magnifique route traversant tout le Laos d’ouest en est jusqu’au Vietnam, qui n’est seulement qu’à 144 km (au plus proche, nous étions à 128 km).

Thakhek c’est une petite ville typique du Laos, à savoir son marché local, ses anciens bâtiments dans le style colonial et son intérêt touristique est croissant depuis l’ouverture fin 2011 du 3e pont de l’amitié thai-lao, ces ponts offrant un point de passage entre la Thailande (ici, Nakhon Phanom) et le Laos.

Bienvenue dans la province de Khammouane

Voici la liste de nos visites de la journée, le point le plus éloigné n’est qu’à 16 km de Thakhek, mais en tout, c’est un près de 50 km que nous avons parcouru dans la région.

  • Tham Xang, la grotte de l’éléphant
  • Tham Nong Pha Fa, la grotte aux Bouddhas
  • La grotte de Tham Nang Aen
  • Bonus : Tha Falang

Nous avons loué pour cette journée une moto semi automatique, tarif = 70 000 kip (280 bahts ou 6 €) Nous sommes allés dans le premier magasin de location croisé, en traversant la route depuis notre hôtel, c’est une boutique sur le côté de la place (opposé au côté de notre hôtel), se référer à la carte en bas de l’article.

Note : il y a une version chinoise (Zongshen), une copie de la version que l’on trouve en Thailande (le fameux Honda Wave), nous avons pris la version Chinoise car pratiquement 2 fois moins cher !! En plus de ne pas vraiment voir la différence esthétiquement parlant, il marchait nickel !

location moto thakhek laos

Honda à gauche vs Zongshen à droite.

Tham Xang, la grotte de l’éléphant

Premier arrêt, Tham Xang (qui se dit Chang en Thai mais le son ch n’existe pas en Lao, voilà une des différences entre le Thai et le Lao), la grotte de l’éléphant. L’histoire de cette grotte étant qu’autrefois les gens du coin craignaient les lieux en raison d’une formation de calcaire à l’intérieur qui ressemblait à une sorte de tête d’un monstre démoniaque, bon faut dire que dans une grotte on fait souvent des visites guidées avec des formes sur les stalagmites et stalactites du genre « alors là vous avez le rocher crocodile, là le chameau à trois bosses etc » ça marche comme ça….

Mais là non, on prenait la forme au sérieux et c’était même tabou de boire de l’eau qui coulait de la grotte. En 1956, lorsque le village alentour de Ban Tham se retrouvait pris d’une épidémie de je ne sais quoi, ni une ni deux les résidents ont décidé de détruire la « tête diabolique » à la dynamite (rien que ça, font pas dans la dentelle…).

thakhek laos

L’explosion éclata bien évidemment le rocher en question, apparu alors une autre forme, ailleurs dans la grotte, et là, c’était en forme de tête d’éléphant (ah ben oui, c’est plus esthétique), et la santé des villageois s’améliora. Depuis lors, la tête d’éléphant est vénérée, et la grotte est devenue un important sanctuaire bouddhiste dans la région.

Des pèlerins visitent le site chaque année, généralement autour nouvel an Lao (comme en Thailande, en avril), en aspergeant un peu d’eau sur la tête d’éléphant et priant pour une bonne santé.

Pour trouver l’éléphant, utilisez une lampe de poche et suivez le petit passage dans le coin supérieur droit de la grotte derrière le grand Bouddha d’or. Elle est toute petite au fond.

Info insolite : il est à noter que les soldats japonais ont utilisé les crottes de chauve-souris logeant dans cette grotte pour faire de la poudre à canon pendant la Seconde Guerre mondiale, et dans les années 1960 et 1970, les villageois ont utilisés la grotte pour s’abriter durant la guerre d’Indochine.

Emplacement : situé au nord-est de Thakhek, Tham Xang est la grotte la plus proche de la ville. Suivez la Route 12 sur 6 km puis tournez à droite (la grotte est indiquée), continuez sur 1 km sur un chemin de terre jusqu’au village de Ban Tham. La grotte est indiquée, il faut tourner à gauche à l’entrée du village, traverser le ruisseau via un petit pont de bois, faisable en moto, mais en saison sèche, probablement non-visitable pendant la saison des pluies de mai à octobre en raison de possibles inondations, l’alternative étant de continuer plus loin sur la route 12 (sur 2,400m), un autre chemin mène devant la grotte.

Tarif : 5 000 kip par personne (40 bahts soit environ 1 €)

thakhek laos

A l’entrée du village de Ban Tham

thakhek laos

A l’entrée du village de Ban Tham

thakhek laos

Vue sur la falaise dans laquelle se trouve la grotte de Tham Xang et la rivière à traverser.

grotte thakhek laos

On aperçoit l’entrée de la grotte.

grotte thakhek laos

Au pied de la grotte.

grotte thakhek laos

Vue depuis la grotte de Tham Xang.

grotte thakhek laos

Les bouddhas dans la grotte de l’éléphant.

On profitait d’être dans le coin pour visiter un peu les alentours, à la base, je cherchais un point de vue indiqué, mais j’ai fini par laisser tomber vu que ça avait l’air de mener dans la cambrousse… Du coup, je calais la moto sous un arbre, on empruntait un petit pont provisoire fait de 2 bouts de planches et on allait voir le temple.

Puis un tour dans le village, plutôt désert vu la chaleur. Beaucoup de gamins dans les environs, les adultes bossaient dans les champs (on en croisa quelques-uns). Je suis surpris même ici de croiser des smartphones dans les mains de certains villageois (pareil à Savannakhet, déjà des accrocs…)

On resta un petit moment à discuter avec des gamins en train de jouer dans le temple, avant de finalement retourner à notre et continuer notre périple du jour.

temple villlage thakhek laos

Pont provisoire pour enjamber la rivière.

Panorama Ban Tham

villlage thakhek laos

villlage thakhek laos

villlage thakhek laos

villlage thakhek laos

temple thakhek laos

Jardin au temple du village de Ban Tham.

temple thakhek laos

Stupa au temple du village de Ban Tham.

temple thakek laos

Le temple du village de Ban Tham.

thakhek laos

Des gamins dans le temple.

temple thakhek laos

Cabanon pour les moines.

temple thakhek laos

Tissage en cours au temple du village de Ban Tham (tisseusse en pause ?).

temple village thakhek laos

Au temple du village de Ban Tham.

Tham Nong Pha Fa, la grotte aux Bouddhas

C’est seulement en 2004 qu’elle fut (re)découverte par un villageois. Voyant des chauves-souris s’engouffrer dans un trou, celui-ci les suivit (c’est une spécialité culinaire locale…), escaladant pour se faire la falaise sur une hauteur de 15 m(il devait avoir très faim…). En jetant un oeil à travers l’entrée étroite de la cavité il aperçu d’abord une statue Bouddha et en rentrant il découvrit avec stupeur qu’elle contenait plus de 220 statues de Bouddhas, allant de quelques cm à plus d’1 m.

Ne croyant d’abord à ce qu’il avait vu il n’en parla à personne et ne reviendra qu’une semaine plus tard avec d’autres villageois afin de vérifier. C’est depuis devenu un point touristique majeur. Les villageois protégeant la grotte en la surveillant 24h/24 ! Les photos sont interdites à l’intérieur mais je confirme que des villageois étaient bien là ! Ils ont même pris une télé avec eux…

Si l’origine de ces statues reste assez flou (certaines seraient d’origine Khmer, Vietnamienne), la raison de leur présence ici reste un mystère.

Il y a sur place de quoi se restaurer et s’hydrater, pas beaucoup de choix mais on avait faim et surtout soif vu la chaleur écrasante.
Il y a également un marché avec souvenir et autres babioles en vente, le tout est à côté du parking. Le point d’entrée où il faut payer le ticket est à 220 m de là.

Tarif : 5 000 kip par personne (40 bahts soit environ 1 €)

thakhek laos

thakhek laos

grotte thakhek laos

Le marché près de la grotte.

thakhek laos

Des nouilles, repas léger.

thakhek laos

A moins que vous préférez des bonnes grenouilles grillées ?

thakhek laos

Des gamines vendaient des fruits en tout genre.

grotte thakhek laos

Il est possible de louer une barque et visiter l’intérieur de la falaise via la rivière souterraine.

grotte thakhek laos

Aperçu de l’intérieur.

grotte thakhek laos

C’est tout étroit. Il faut enlever ses chaussures.

grotte thakek laos

Vue depuis l’entrée de la grotte.

grotte thakhek laos

Le nom de la grotte Pha Fa provient du lac à proximité.

grotte thakhek laos

La falaise, il faut marcher environ 200 m (en plein cagnard)

La grotte de Tham Nang Aen

Si apparemment devant cette grotte il y a une sorte de mini zoo, ce que je constaterai, c’est que l’endroit est prisé par les Lao pour venir pique-niquer en famille ou entre amis. Cette grotte fut découverte par un Français.

La particularité de cette grotte est d’avoir une rivière souterraine, longue d’un peu plus d’1 km, que l’on peut parcourir via la location d’une barque avec un guide. C’est l’option que l’on prendra. La grotte fait parfois 30 m de hauteur, il y a quelques formations rocheuses intéressantes. Ce qu’on appréciera le plus c’est d’être absolument tout seul.

Se retrouver là au milieu d’une grotte avec la seule lumière de nos petites lampes torches d’explorateur sur le front, c’est juste une expérience à part. Il se trouve que notre guide était un jeune Thai de 15 ans, ayant fait le choix d’arrêter l’école pour venir faire le guide ici (il y a pas mal de Thai qui viennent, notamment depuis la visite d’une Princesse en 1987) paradoxal quand on sait que c’est généralement plutôt les Laotiens qui cherchent une nouvelle vie en Thailande.

En tout, la visite dura 2h, le temps de faire l’aller-retour vers l’autre bout de la grotte, mais aussi d’explorer cet autre bout. Un amas de gros blocs de rochers, qu’on suspecte de s’être effondré après un bombardement dans la région. La lumière est visible, mais il fait relativement noir. Il n’y a aucun aménagement et c’est parfois un peu folklo pour progresser le long.

Mais c’est ce que rend la visite unique. Le guide nous montrait des bouts d’os de vache posés là, on ne sait pourquoi, différentes formations calcaires typiques des grottes, une eau sacrée s’écoulant du plafond, etc.

thakhek laos

grotte thakhek laos

grotte thakhek laos

grotte thakhek laos

grotte thakhek laos

grotte thakhek laos

grotte thakhek laos

grotte thakhek laos

grotte thakhek laos

grotte thakhek laos

grotte thakhek laos

grotte thakhek laos

grotte thakhek laos

grotte thakhek laos

thakhek laos

En sortant le soleil commence à se coucher, il faut faire vite !

Emplacement : La grotte est situé à 16 km au nord-est de Thakhek sur la Route 12. Tourner à droite au panneau indiquant la grotte et continuez sur 700 mètres le long de la route d’accès après avoir payez l’entrée.

Tarif : de base c’est me semble t’il comme les autres à savoir 5 000 kip par personne (40 bahts soit environ 1 €) mais dans notre cas, après avoir longuement hésité on accepta de prendre l’option visite en barque moyennant tout de même 400 bahts (9 €)

Bonus : Tha Falang

Je le marque comme un « bonus » car il ne s’agit pas ici d’une grotte mais d’un coin au bord de l’eau qui servait du temps de l’Indochine d’aire de pique nique. Tha Falang voulant dire littéralement « point d’amarrage des français ». Aujourd’hui c’est surtout devenu un spot de baignade mais malheureusement on ne peut pas dire que les gens soient des « amis de la nature » tant c’était plutôt sale… Pas la rivière elle même, non, et heureusement quand même, mais le spot lui même, un petit bout de terre et de rocher au bord de la dite rivière est jonché de canette, reste de feu de camp et papiers… dommage.

Emplacement : Depuis le croisement entre le chemin menant à la grotte de Nang Aen, en revenant vers Thakhet, il faut bifurquer sur la droite de la route 12 après environ 5 km et s’engager sur le chemin de terre (il y a là 2 maisons en bambous près de la route 12), continuez sur ce chemin pendant 1 300 m et vous verrez un panneau et un parking surélevé (non goudronné)

Infos pratiques

Où dormir à Thakhek :

J’avais choisi le Inthira Hotel, surtout pour ses critiques plutôt bonne même s’il s’avère que son emplacement était aussi top.

inthira hotel thakhek

Réservez au Inthira Hotel

Où manger à Thakhek :

Un peu par flemme, on ne mangera essentiellement qu’au restaurant de notre hôtel, ce ne sera pas faute d’avoir cherché ! Après tout, j’y mangeais là une excellente mousse au chocolat en dessert dont vous m’en direz des nouvelles !

Il y avait d’autres restaurants, notamment près de la rivière, un autre dans la même rue, mais rien qui nous inspirait, et comme après tout, c’était bien bon au Inthira et bien ma foi…

On prendra également un « roti » (une sorte de pancake, pour en savoir plus je vous invite à regarder le guide culinaire sur la cuisine Thailandaise) devant la place (qui elle même fait pratiquement face à l’hôtel Inthira

Se rendre à Thakhek :

Comme précisé, il est maintenant possible de se rendre à Thakhek depuis la Thailande toute proche, vous pouvez donc prendre un avion depuis Bangkok (ou autre) jusqu’à Nakhon Phanom et de là prendre un bus, le trajet lui même ne dure qu’une heure mais il faut aussi compter le temps du passage de la frontière (rajouter environ 1h)

Sinon vous pouvez vous y rendre depuis Vientiane, la capitale qui est à environ 5h de bus. Dans notre cas, nous venions depuis Savannakhet, le trajet ne dure qu’environ 3 heures (arrêts compris).

Tarif du bus Vientiane – Thakhek : 60,000 kip ou 80,000 / personne (260/350 bahts, soit 6/7 €) selon que vous prenez un bus local ou VIP
Tarif du bus Savannakhet – Thakhek : 30,000 kip / personne (130 bahts, soit 3 €)
Tarif du bus Nakhon Phanom – Thakhek : 18,000 kip / personne (70 bahts, soit 1,5 €)

Vol Bangkok – Nakhon Phanom : Que ce soit avec Air Asia ou Nok Air, les 2 compagnies low cost, comptez envrion 1 400 bahts (32 €) l’aller.

Carte avec les points de repère et trajets effectués jusqu’aux différentes grottes :

Infos sur la région : http://www.khammouanetourism.com/

Laos-Alexandre-199

Pour un voyage personnalisé et authentique au Laos, vous pouvez prendre contact avec Alexandre, l’expert local de l’agence TraceDirecte.

La demande de devis est gratuite, vous pourrez échanger directement avec lui via leur espace client et même l’appeler au Laos avec un numéro gratuit si vous souhaitez plus d’informations !

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

0 Avis

Laisser un commentaire

Visiter les grottes de Thakhek au Laos

by Romain time to read: 10 min
0