Séjour à Ranong – Partie 1 : hot spring

Séjour à Ranong – Partie 1 : hot spring

Voilà je me lance, pour cette édition 2009 Jitima a proposé à 2 de ses copines de se joindre à nous, histoire de changer de nos virés en tête à tête, je me suis effectivement dit pourquoi pas, partons à 4 tel un road movie. Nous ont donc suivi pour ce weekend de 4 jours Serena (que Jitima nomme comme ça parce que plus facile pour moi, mais comme chaque Thaï elle a son surnom du quotidien qui est Aor), une amie d’université tout comme Au (prononcer « Ou »), l’autre convive.

Si la première je ne l’ai pas vu beaucoup car elle est restée des mois à cheval entre l’Australie et les USA, j’ai eu déjà l’occasion de rencontrer la seconde à plusieurs reprises, ce qui fait que je ne me sentais pas spécialement partir avec « 2 étrangers » mais bien 2 amies (même si ce sont plus des amies de Jitima). Road movie pourquoi, parce que tout simplement le trajet s’est fait en voiture, les frais ont ainsi été partagés.

Ranong est situé dans le sud-ouest de la Thaïlande (à ne pas confondre avec Rayong, côté Est, au sud de Pattaya), très proche de la frontière avec la Birmanie, ce qui donnait d’ailleurs un peu des airs de Myanmar dans le coin car il y avait beaucoup de Birmans (reconnaissable au Sarong, la tenue traditionnelle, pour les hommes et à la poudre sur les joues des femmes).

Cela me fait penser que mon prochain post sera consacré au Myanmar, anciennement appelé Birmanie, où nous sommes allés début Décembre, je sais ça date… [EDIT 2014: J’ai fini par le faire ! Voir les articles sur la Birmanie) Voici une carte du trajet pour être plus explicite :

carte trajet bangkok ranong Ça paraît rien comme ça sur la carte et pourtant le trajet est assez long, sans compter que j’avais pris soin de regarder la carte avant de partir, malgré ça on a fait une bourde qui nous a fait perdre pas mal de temps… Comme on peut le voir sur cette petite map, autour de Hua Hin la route fait une boucle, la route principale est celle qui ne longe pas le Golfe mais est plus vers les terres.

carte bangkok hua hin thailande

On fait tranquillement notre parcours, bondé de voitures qui partent également en vacance quand à un embranchement je vois personne suivre le panneau Hua Hin, dans un premier temps on a continué notre chemin pensant être sur la route principale, et ce panneau indiquant Hua Hin devant être la route qui longe la côte.

Ni une ni deux on fait demi tour, on se retape un peu de bouchon et on prend direction Hua Hin tout content qu’il y ai personne. (ça aurait pourtant du faire tilt…) C’est une ville qui a l’air agréable, beaucoup de maisons neuves ou refaites, pas de grand immeubles (bien que l’immobilier fait déjà des ravages dans le coin…) je comprend pourquoi le roi y a une résidence ici.

On prend le temps de manger, quand vient l’heure de repartir on reprend notre route, dans la direction opposé que celle d’où on venait ça va de soi. Hors, arrivé à un moment, des panneaux indiquant une direction pour une ville où nous étions déjà passé (Cha-am) on commence à s’interroger, enfin c’est surtout Serena et Jitima, pour moi ça paraissait inconcevable que l’on est fait demi tour sans le faire exprès…

Pourtant, je finis par douter moi même en reconnaissant clairement un endroit… On demande donc notre chemin à quelqu’un après avoir galéré à trouver une station essence et on se retrouve sur la route que l’on venait de parcourir en sens inverse jusqu’à Hua Hin. On a fait une boucle entre Cha-am et Pranburi car on avait loupé le 1er embranchement vers Hua Hin à Cha-am…

On a donc pris la direction Hua Hin alors qu’on était pratiquement à Pranburi ! ça nous a fait perdre la bagatelle de 2h environ… partis à 8h du mat on est arrivé au final vers 20h…

Sachant que la route entre Chumphon et Ranong est plutôt tortueuse car la région est montagneuse, et comme c’était de nuit l’allure n’était plus la même que durant la longue nationale jusqu’à Chumphon d’où un temps assez long au final malgré une distance pas si élevé (568km pour être exact), plus les pauses pipi… (ah les filles…), les bouchons en partant de Bangkok, notre belle boucle…

Nous arrivons à notre hôtel que Serena avait réservé, endroit sympathique aux premiers abords, situé juste à côté d’un ruisseau ça a son charme. La chambre est dans un style originale quoiqu’un peu petite.

Au départ on nous a refilé les clés de la chambre d’à côté mais Serena et Au nous ont offert la leur car ayant un « jacuzzi », sympa l’échange mais s’avérera inutile car on s’en est pas servi (quoi comment !!!???), et oui d’une parce c’était plus une grande bassine carrelé qu’un vrai jacuzzi et puis on n’a pas vraiment eu le temps…

Et puis après consultation collective, après la 2ème nuit, alors qu’il nous restaient 1 nuit à passer dans le coin on a décidé de changer d’hôtel (seuls les 2 premières nuit avaient été réservés)

hotel ranong thailande Voilà l’allée prise depuis l’entrée de notre chambre.

hotel ranong thailande C’est flou mais j’ai pas réussi à avoir mieux, le petit pont menant à l’allée ci-dessus.
  hotel ranong thailande
Ce petit hôtel nous a bien fait marrer, en gros en Thaïlande les bâtiments ressemblent à ça, mais collés les uns aux autres… et là tout seul ça fait drôle.
hotel ranong thailande
Devant l’hôtel, des balançoires pour tchapper ou faire mumuse, avec Jitima à gauche et Serena à droite.
hotel ranong thailande
Et voilà notre chambre.
  hotel ranong thailande
Avec le fameux « jacuzzi » qui est plus une baignoire…
hotel ranong thailande
Au resto pour lequel on s’est décidé, dans le rue (j’ai l’air un peu crevé…).

Levé de bonne heure (pas aux aurores non plus) nous profitons de cette agréable petite terrasse pour lire un peu en attendant que tout le monde soit prêt, direction les « hot springs » entendre par là source d’eau chaude, où je serais bien déçu car l’endroit est tellement aménagé qu’on se demande presque si c’est une source d’eau chaude naturelle…

Heureusement on a pas perdu trop de temps car c’était à 500 m à peine de l’hôtel, un petit aller-retour à pied et nous pouvions revenir dans nos chambres, surtout pour les filles qui voulaient prendre une douche (fait tellement chaud qu’après cette petite ballade on est effectivement en sueur… )

hotel ranong thailandeVoilà la petite terrasse.

source eau chaude ranong thailande

Et le ruisseau qui coule paisiblement, malheureusement il y a une route juste en face ce qui enlève un peu au charme de l’endroit (même si c’est une route peu fréquenté…)

source eau chaude ranong thailande

En route vers les »hot springs » !

source eau chaude ranong thailande

Un songtaew, transport locaux, chaque région a ces propres systèmes, j’entend par là, il y a toujours généralement le système, moto-taxi, tuk-tuk, songtaew mais à chaque région sa petite touche personnelle, comprendre par là qu’à Bangkok les tuk-tuk ont la fameuse apparence qu’on leur connait, à Phuket par exemple ce sont des genre de mini songtaew rouge, et encore je dit chaque région mais en fait dans Bangkok même selon les quartiers l’on peut voir des transports locaux différents. Pour en revenir à Ranong, le songtaew est généralement un pick-up dont l’arrière est aménagé pour accueillir des passagers (songtaew voulant dire littéralement « 2 rangées »), ici c’est carrément tout l’arrière qui est changé, on peut distinguer qu’ils ont même virés les portières…  

source eau chaude ranong thailande

Devant un pont suspendu.

  source eau chaude ranong thailande

Sur le pont suspendu menant aux « sources », Jitima, Au et Serena de gauche à droite.

source eau chaude ranong thailande

C’est ce même ruisseau là que l’on voit donc depuis la chambre, qui coule vers notre hôtel.   source eau chaude ranong thailande

En amont du ruisseau.

  source eau chaude ranong thailande

Un aperçu de l’endroit.

  source eau chaude ranong thailande

En zoom, on voit bien que ça a l’air chaud.

  source eau chaude ranong thailande

Le trio de choc.

  source eau chaude ranong thailande

Et voilà les bassins aménagés, les plots servent à y poser ses pieds, seule une trempette des pieds est autorisé (et il faut bien sûr se les laver avant…)

  source eau chaude ranong thailande

C’était trop chaud pour moi, + de 50° !

  source eau chaude ranong thailande

Aouch oui c’est chaud !

  source eau chaude ranong thailande

Le pont au retour, on est pas resté bien longtemps vu ce qu’il y avait à voir… pourtant l’endroit a l’air populaire, beaucoup de Thais viennent à cet endroit. Le lendemain soir, on a voulu retourner (juste moi et Jitima) dans le spa du coin qui a l’air sympa, pas vraiment une surprise c’était complet…

source eau chaude ranong thailande

Autre vue du pont.

  ranong sud thailande

ça rend pas très bien sur la photo mais les arbres sont impressionnants.

    ranong sud thailande

La tête dans les nuages (et les branches aussi…)

ranong sud thailande

J’aimerai pas être dans cette maison en cas de fortes pluie…   ranong sud thailande

ça c’est d’la forêt tropicale !

  ranong sud thailande

Une poule passant par là… et ses poussins, si si regardez bien !

ranong sud thailande

on les voit mieux là hein ! en revanche la poule à perdu sa tête… (ça me fait pensez à Mike, le poulet sans tête…)

ranong sud thailande

Un chat nous observe.

  ranong sud thailande

Pendant qu’un autre roupille…

  ranong sud thailande

Maintenant le tout mélangé, chiens, chat, coq…

ranong sud thailande

Celui là préfère rester dans son coin (tiens, on vois mon bras dans le reflet…)

ranong sud thailande

ranong sud thailande

ranong sud thailande

ranong sud thailande

Une petite série sur la flore locale avec dans l’ordre : les gros fruits vert sont des Ti’Jac (jack fruit ou jacquier, à ne pas confondre avec le durian qui effectivement y ressemble mais n’a pas la même odeur…), ensuite tout le monde (ou presque) aura reconnu des bananes, une jolie fleur violette dont je ne sais pas le nom (je suis pas botaniste non plus…) et enfin des gros champignons.

  campagne ranong sud thailande

Retour à la case départ, pause douche et après départ vers la plage !

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

1 Avis

  1. philae ll y a 8 années

    la belle aventure à + jo

Laisser un commentaire

Séjour à Ranong – Partie 1 : hot spring

by Romain time to read: 7 min
1