Première fois à Kuala Lumpur et l’histoire du bagage échangé

Première fois à Kuala Lumpur et l’histoire du bagage échangé

Ce jour marque donc un retour en Malaisie, déjà 4 ans après notre visite de Penang, sauf que cette fois-ci, je suis seul. Séjour qui est avant tout dans le cadre d’un changement de visa, mais j’ai fait en sorte d’y aller en weekend de manière à pouvoir visiter un peu tant qu’a faire, en allant notamment faire un tour à Malacca (orthographié Melaka localement), à un peu plus d’une heure en bus au sud de la capitale Malaise.

C’est tôt le matin que je me rendais à l’aéroport de Don Muang, avec une certaine « excitation » d’une première fois car j’adore l’idée de découvrir une nouvelle ville. Qui plus est, comme je suis seul, et c’est aussi une première, je vais avoir le loisir de parcourir la ville à mon rythme.

air asia aéroport don muang bangkok

C’est parti mon kiki (une expression comme on en fait plus !)

aéroport kuala lumpur - malaisie

Arrivée sur le tarmac de Kuala Lumpur, enfin plus exactement du LCCT, le Low Cost Carrier Terminal (Le Kuala Lumpur International Airport ou KLIA étant lui juste à côté) qui est à plus de 60 km au sud de la ville elle même.

Quand on échange son sac, une histoire pas banale…

Il m’arrivera ce jour une mésaventure inédite… En effet, arrivé à l’aéroport, je me rendais au comptoir Tune by Air Asia pour récupérer la carte sim locale que j’avais commandé en même temps que la réservation de mon billet, le temps de m’occuper de ça et les sacs étaient déjà arrivés depuis un moment, je vais sur place, sur le coup, je ne le vois pas sur le tapis, mais voit un groupe de sacs posés à côté, je repère le mien, ayant un doute, je l’ouvre vite fait, y vois un jean et me dit ok c’est bon.

Je rejoins le bus Skybus, service de chez Air Asia aussi et charge mon sac. Les mecs ne vérifient même pas ma feuille incluant le ticket du bus (le même que celui pour l’avion), ça me servira…

Arrivé à KL Sentral qui fait office de bus terminal et gare importante d’où partent plusieurs trains (KTM, LRT, monorail) je choppe mon sac, cherche un peu mon chemin et fini par chopper le bon métro (là où les bus arrivent, c’est sous la gare et en plein travaux, c’est un peu le bordel…).

Kuala Lumpur - Malaisie

En attendant le métro à KL.

metro Kuala Lumpur - Malaisie

Que voilà.

metro Kuala Lumpur - Malaisie

Melting pot de Kuala Lumpur, ici se côtoient des Indiens, des Malais et des Chinois entre autres, sachant que l’islam prédomine largement niveau religion.

Kuala Lumpur - Malaisie

Au passage du métro, j’aperçois ce qui s’apparente à une mosquée mais il s’agit là de la belle gare de Kuala Lumpur.

J’arrive à mon hôtel après seulement 2 stations de métro, celui-ci est relativement proche de la sortie du métro (station Masjid Jamek, moins de 10 min à pied). C’est plutôt propre et bien décoré, j’étais au 2e étage donc juste devant à la fenêtre passe la ligne de métro aérien, mais comme il ne circule pas la nuit ce n’était pas vraiment un problème.

Non, le vrai problème, c’est la rue principale en bas un peu bruyante la nuit alors que certains font « gueuler » leur moteur et aussi, et même surtout ces p***** de conn***** de voisines qui rentrent à 2h en parlant super fort dans le couloir tout en traînant là, et jusque dans la chambre le soir en question et le lendemain, également en oubliant complètement qu’ici, c’est un hôtel et pas une auberge de jeunesse ou même elles ne sont pas toutes seules, déteste cette putain de mentalité désolé mais fallait que ça sorte.

hotel Kuala Lumpur - Malaisie

Arrivé à l’hôtel.

Bref, ceci étant dit, j’arrivais tout juste et commençais à prendre mes marques et souffler un peu… Pas pour longtemps. Je ne vous raconte pas le moment d’angoisse lorsqu’en ouvrant le sac, je m’aperçois que ce ne sont pas mes affaires !! Je me suis trompé de sac ! Sur le moment, je ne sais pas si c’est en le prenant à l’aéroport ou si l’erreur vient de la sortie du bus (après réflexion, je pense bien que c’est à la sortie du bus…) mais il me fallait réagir vite !

Je regarde aussitôt sur le site d’Air Asia ce qu’ils disent sur les bagages égarés et joignent un numéro qui en gros me dira de rejoindre l’aéroport et de me rendre au comptoir des objets perdus/trouvés. Aussitôt dit aussitôt fait, je repars vers l’aéroport ce qui assez déplaisant vu qu’il est franchement excentré, comptez une bonne heure et demie pour ce trajet !

Je me faisais la réflexion vu qu’ils ont pas l’air de vérifier que je pourrais reprendre le Skybus gratos mais dans l’urgence, j’ai pris le premier bus qui partait (c’est que 8 RM après tout…) Je fonce au comptoir après avoir présenté mon passeport aux gardes (puisqu’ils faut se rendre dans la zone de retour des bagages) La je tombe sur une gentille demoiselle, quand je vois la pile de bagages je lui fait la réflexion « c’est tout les jours comme ça ? », eh oui…

Entre ceux qui comme moi se plantent éventuellement de bagages (bien qu’a priori, c’est plutôt rare), ceux qui se font refouler pour x ou y raison à l’immigration et dont les bagages se retrouvent à l’arrivée sans personne, etc.

Pour ma part, cela se présente bien, avec le code présent sur le bagage (code dont on vous colle souvent un exemplaire sur votre passeport et je n’ai pas pensé à vérifier ça, je pense que je ne me ferais plus avoir…) la nana me retrouve le propriétaire et bonne nouvelle, c’est lui qui a mon sac.

aéroport Kuala Lumpur - Malaisie

Au final, je ne sais pas du coup si c’est lui qui s’est planté ou moi, ou si en ne trouvant pas son sac, il a eu la présence d’esprit de prendre le mien en se disant que vu qu’il est ressemblant, il pourrait effectivement y avoir confusion…

On me donne ces coordonnées et rendez vous est pris à son hôtel un peu au nord de Kuala Lumpur (bon si j’avais pu m’éviter cet aller-retour à l’aéroport ça aurait été top) je prends cette fois-ci le skybus, gratos donc vu que j’ai mon ticket (qu’ils n’ont pas vérifié, mais de toute façon, la date est bonne puisque j’arrivais bien ce jour…).

A KL Sentral, je prends un taxi par flemme de chercher le bon métro puis l’hôtel. C’est plutôt cher (j’ai négocié à 20 RM) mais celui-ci connaît l’hôtel et m’y dépose direct. Le gars, un jeune Malais de mon âge, m’attendait déjà dehors, il m’apporte mon sac (j’avais rien d’important dedans), je lui rends le sien et voilà qui met fin au « cauchemar ».

Kuala Lumpur - Malaisie

Dans le quartier où se trouvait mon sac.

De retour à mon hôtel après avoir cette fois pris le métro, je me posais enfin, alors qu’il fait bien nuit et il est déjà 21h ! Quelle journée !

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

2 Avis

  1. Inès 4 années ll y a

    Bonjour, je suis en 5ème et je dois crée mon carnet de voyage de Thailande , le problème c’est que je suis déja y aller mais je nai rien ramener pour mettre sur mon carnet , pourriez-vous me donnez des idées pour mettre dessus ? Moi , j’ai penser a mettre des ticket d’entré de musée , .. Mais tout sa je ne le trouve pas sur le net ( Image d’un ticket de musée) Merci de m’aider si possible.:)

  2. Voyage Plus 4 années ll y a

    Quelle aventure, je me suis intéressée à ton blog en cherchant quoi faire à KL, je redoublerai de prudence pour récupérer mon sac 😀
    Sinon l´hôtel me dit quelque chose, ce n´est pas le Arenaa Mountbatten Boutique Hotel ? On m´en a parlé et j´ai l´impression de le reconnaitre sur les photos de ton article.
    Sinon, j´adore ta galerie photos mais j´ai arrêté de regarder tant que j´ai pas encore mis les pieds en Asie !

Laisser un commentaire

Première fois à Kuala Lumpur et l’histoire du bagage échangé

by Romain time to read: 5 min
2