Balade en moto et histoire de fesses entre Bao Lac et Cao Bang

Balade en moto et histoire de fesses entre Bao Lac et Cao Bang

J’aime l’optimisme de Google Maps m’affichant un « petit » 2h37 pour parcourir les 135 km du jour entre Bao Lac et Cao Bang.

Car pour nous, c’est plutôt le double qu’il nous a fallu. Bon, classiquement, ceci est dû aux nombreux arrêts, mais ce n’était pas particulièrement lié à la beauté des paysages…

800 km en moto, ça use, ça uuuseeuux, 800 km en moto, ça use les fessiers

Certes tout cela était bien plaisant et prenait volontiers quelques photos au passage, mais comparé à ce que nous venions de voir ces précédents jours entre Ha Giang et Meo Vac, ce qu’on voyait pour le trajet du jour paraissait plutôt « fade ».

Et la raison principale donc… ça peut prêter à sourire, c’était mes fesses ! Oui oui ! Je l’avais déjà évoqué, mais il faut savoir qu’étant à 2 sur la moto, avec en plus mon sac à dos à l’arrière et le sac de Jitima devant entre mes jambes, c’était loin d’être optimisé niveau confort.

Et autant dire alors qu’on approchait les 800 km dans les pattes, que mon derrière supportait de moins en moins les distances. Résultat ? Je devais m’arrêter pratiquement tous les 15 km, en plus de devoir régulièrement sautiller en route sur la selle histoire de soulager quelques secondes…

Elle se tait la douleur, elle se tait !

C’est le principal inconvénient de cette façon de voyager. Sachant que si vous le pouvez, je vous conseille vivement de prendre chacun une moto, certes cela double le budget transport mais vous y gagnerez nettement en confort, ce n’est pas négligeable…

Comment mal démarrer la journée

On se levait assez pépère (comme d’hab) vers 10h. Avant d’aller déjeuner vers le même coin que la veille, en changeant de restaurant par principe d’essayer autre chose.

On se prenait aussi un café au même qu’hier avant d’aller empaqueter nos affaires et charger la moto.

Bon, non, cette fois, on n’a pas commencé la journée en allant se perdre… En revanche, alors que j’avais déjà parcouru 10 bons kilomètres, on s’est (heureusement !!) aperçu qu’on avait oublié nos passeports à l’hôtel (parce que ceux-ci les gardent systématiquement à la réception, c’était valable en tout cas dans tous les hôtels du nord Vietnam…)…

moto nord Vietnam - riziere pres de Bao Lac

Des rizières vertes, enfin !

moto nord Vietnam - riziere pres de Bao Lac

moto nord Vietnam - riziere pres de Bao Lac

moto nord Vietnam - paysage entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - paysage entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - route entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - paysage entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - pause entre Bao Lac et Cao Bang

Pendant une des nombreuses pauses.

Donc on a perdu une bonne heure pour démarrer cette nouvelle journée… Mais heureusement, rien d’autre à signaler et le reste se déroulera donc sans autres accrocs que les stops réguliers précités.

C’était un trajet plutôt facile, ce qui nous permettait pour une fois, d’arriver avant la nuit (enfin, vraiment juste avant…)

La route suivait la vallée au fond duquel coulait une rivière. C’est à partir de cette journée qu’on croisera le plus de rizières déjà vertes.

moto nord Vietnam - paysage entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - paysage entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - maison entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - paysage entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - route Bao Lac - Cao Bang

moto nord Vietnam - paysage entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - paysage entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - paysage entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - buffle au champs entre Bao Lac et Cao Bang

Nous nous arrêtions vers un genre de petit marché local, alors que nous commencions à avoir faim, mais l’endroit nous inspirait peu.

Juste après nous étions entouré d’une superbe foret de bambou, un peu plus loin, on croisait quelques points de vue pas dégueulasse.

Après un nouveau stop pour faire le plein d’essence dans une petite échoppe locale, je roulais encore un petit quart d’heure avant de m’arrêter de nouveau. Cette fois, pour faire un break un peu plus long, on décidait de se poser dans une petite ville plutôt charmante et entoure par les montagnes.

moto nord Vietnam - trajet Bao Lac - Cao Bang

moto nord Vietnam - trajet Bao Lac - Cao Bang

moto nord Vietnam - trajet Bao Lac - Cao Bang

moto nord Vietnam - foret bambous entre Bao Lac et Cao Bang

Forêt de bambou.

moto nord Vietnam - paysage entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - trajet Bao Lac - Cao Bang

Stop pour le plein d’essence.

moto nord Vietnam - paysage entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - trajet Bao Lac - Cao Bang

Encore 50 bornes !

moto nord Vietnam - trajet Bao Lac - Cao Bang

moto nord Vietnam - trajet Bao Lac - Cao Bang

moto nord Vietnam - paysage entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - trajet Bao Lac - Cao Bang

Passage dans une petite ville non dénué de charmes.

moto nord Vietnam - trajet Bao Lac - Cao Bang

A côté du restaurant pour notre pause déjeuné.

Une heure plus tard, nous atteignions une vallée où se trouve une autre petite ville, duquel nous pouvions voir en arrière-plan tous les pics de montagnes, semblables à des petits pains de sucre.

C’est vers 17h30 que nous arrivions en banlieue de Cao Bang. Le temps de profiter du coucher de soleil sur les rizières bordant la ville et nous entrions enfin vers 18h.

moto nord Vietnam - paysage entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - paysage entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - paysage entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - route entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - trajet Bao Lac - Cao Bang

moto nord Vietnam - route entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - paysage entre Bao Lac et Cao Bang

moto nord Vietnam - rizieres Cao Bang

moto nord Vietnam - rizieres Cao Bang

moto nord Vietnam - panneau Cao Bang

moto nord Vietnam - vue riviere Cao Bang

Rivière traversant Cao Bang.

moto nord Vietnam - rue Cao Bang

Une rue bien verte de Cao Bang.

Cao Bang étant une des rares étapes où nous restions 2 nuits d’affiler, j’avais du coup réservé un hôtel correct, histoire de pouvoir se reposer en bonne et du forme. Je le trouvais assez facilement, la ville n’étant pas non plus si grande (45 000 habitants).

C’était au Duc Trung Hotel pour 20$. Rien à redire, je m’attendais pas en fait à un tel standing en terme d’allure (les photos d’illustration le mettent pas vraiment en valeur…). Cao Bang étant assez peu touristique d’un point de vue international, le niveau d’anglais reste très basique par contre.

On galérait par contre à trouver les restos indiqués sur le guide et certains étaient fermés… On s’est retrouvé à manger dans un genre de « fast-food », à la fois parce qu’on voulait aussi autre chose que des nouilles ou du riz, mais aussi parce qu’on ne voulait pas trop s’éloigner de l’hôtel.

moto nord Vietnam -hotel Cao Bang

Façade de notre hôtel à Cao Bang.

moto nord Vietnam - reception hotel Cao Bang

Le hall de la réception, mélange de classe et de kitsch.

moto nord Vietnam - chambre hotel Cao Bang

Notre chambre, nickel pour ce prix.

moto nord Vietnam - place Cao Bang

Sur la place du centre ville, les enfants s’amusent.

moto nord Vietnam - restaurant Cao Bang

Le restaurant « fast-food » pour notre dîner.

moto nord Vietnam - restaurant Cao Bang

J’aurais préféré manger là mais ça avait l’air fermé…

Je regrettais sincèrement que la boutique en face proposant du pâté et du pain était apparemment fermé…

Ce soir-là, il y a avait de nouveau un gros orage assez violent, heureusement pour nous qu’il n’y en aura eu que de nuit.

Le lendemain nous attendait une belle journée vers les fameuses chutes de Ban Gioc, à la frontière avec le Chine (ce fut aussi une rude journée…)

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

11 Avis

  1. Cyn 2 années ll y a

    Ahlala tu me donnes tellement envie de refaire mon voyage en moto là-bas! Je n’avais pas souffert de maux de fessiers et pourtant j’ai parcouru plus de 3400km sur des routes et des «  »routes » » hahaha! Mais comme tu le soulignes bien, ça fait un grosse différence d’être chacun sur sa moto! Vous le saurez pour la prochaine fois! 😉
    En tout cas, ça fait plaisir de te lire car je m’y revois et c’est agréable!

    • Auteur
      Romain 2 années ll y a

      Merci pour ton commentaire ! Le fait est que dans notre cas ce n’est pas une question de « savoir pour une prochaine fois », c’est juste que ma femme est incapable de conduire une moto… donc pas le choix !

      • Cyn 2 années ll y a

        Je ne te disais pas ça méchamment… 🙂

        • Auteur
          Romain 2 années ll y a

          J’avais bien compris 😉 Je précise juste la situation 😉

  2. Tugdual 2 années ll y a

    Déjà après 1 heure de moto perso j’en peut plus j’ai besoin de m’arrêter, mais alors des heures avec sac et une personne en plus je comprends que l’arrière train chauffe presque plus que le moteur de la moto ! Cela dit à nouveau les rizières en terrasses et autres paysages semblent largement récompenser la douleur. C’est une région facilement accessible en bus ou bien la moto , voiture privée est indispensable ?

    • Auteur
      Romain 2 années ll y a

      Ah ah oui, c’est un peu éprouvant. Malheureusement c’est la meilleure façon de découvrir cette région. Il y a peu de bus, et les liaisons sont pas forcément direct (sans compter que tu peux pas t’arrêter en cours de route…), donc oui, je dirais moto voire voiture privée indispensable !

      • Tugdual 2 années ll y a

        Ok merci pour les infos en tout cas, et je garde ça sous le coude 😉

  3. Elisabeth 2 années ll y a

    Waouh, ma prochaine destination et ça fait plaisir de voir des photos « moins touristiques » mais tellement plus vraies …en tous les cas c’est super et superbe

    • Auteur
      Romain 2 années ll y a

      Merci pour ton message, je te souhaite de prendre bien du plaisir pour cette balade !

  4. Maciej 2 années ll y a

    Superbes photos d’un super coin. J’ai eu le même souci de confort : 400 km en 2 jours. Mais bon je ne regrette pas !

    • Auteur
      Romain 1 année ll y a

      Merci, c’est un chouette coin même si les alentours immédiat de Dong Van sont nettement au dessus !

Laisser un commentaire

Balade en moto et histoire de fesses entre Bao Lac et Cao Bang

by Romain time to read: 4 min