Luang Namtha, un aperçu du nord du Laos

Luang Namtha, un aperçu du nord du Laos

Pour la 4e fois, je me retrouvais de nouveau à fouler le sol du Laos. Et cette fois, je décidais d’y faire une petite excursion dans le nord, traversant la frontière depuis Chiang Khong (Houay Xai côté Laos).

Ne disposant pas beaucoup de temps Luang Namtha était un choix pratique. Depuis la frontière, un trajet en bus de 4h permet d’atteindre la petite bourgade du Laos, ce qui n’est pas trop long compte tenu qu’au Laos, les distances sont généralement fastidieuses à couvrir.

Luang Namtha, petite bourgade bien tranquille

J’arrivais tard le soir la veille dans mon hôtel, je me contentais d’aller faire un tour au marché de nuit avec une voyageuse rencontrée au moment de prendre le tuk tuk entre la station de bus et le « centre ».

marché nuit Luang Namtha

Marché de nuit de Luang Namtha.

L’ambiance n’avait vraiment rien à voir avoir un marché en Thailande, je ne sais si c’était dû à l’heure qu’il était (près de 21h), mais y’avait vraiment plus grand chose et on se rabattait donc sur un dîner dans un « simple » restaurant des alentours.

On ne peut pas dire que Luang Namtha est connue pour son activité trépidante, comme le Laos en général d’ailleurs, ce n’est justement pas pour cela qu’on y va en général mais bien le contraire ! Retrouver un rythme posé, loin de l’agitation des villes. Comme j’en perds l’habitude ça fait toujours drôle de se retrouver dans un lieu aussi calme.

Luang Namtha - Laos

Des villages ethniques et de la nature

Le lendemain, je prenais une moto à louer, ayant repéré la veille une échoppe non loin du restaurant où j’avais dîné. On me filait une petite carte qui va bien et hop, c’était parti !

Le principal attrait de Luang Namtha, de par son côté assez isolé, c’est la possibilité d’y croiser des villages et ses habitants composés de différentes ethnies dans les alentours. J’en croisais justement en me rendant vers mon premier lieu de visiter, une petite cascade à 5 km à l’est du centre.

Comme souvent au Laos, l’entrée est payante : 10 000 Kip plus 2 000 pour la moto…

On peut pas vraiment dire que cette petite chute soit immanquable, mais la balade pour s’y rendre n’est pas désagréable pour autant alors pourquoi s’en priver…

Luang Namtha, pendant les récoltes du riz

Après ça, je me dirigeais vers une toute autre direction, en croisant les grands champs de riz qui jalonnent la vallée autour de Luang Namtha. L’avantage d’y aller au mois de Novembre est que cela tombe pendant la période des récoltes, les champs de riz étaient alors d’une couleur dorée qui contrastait avec le bleu et blanc du ciel ainsi que le vert de la nature entourant la vallée, belle palette !

Outre la beauté visuelle, c’est aussi l’occasion d’observer les paysans à l’œuvre, et le moindre qu’on puisse dire est que ce ne sont pas des feignants, quand on voit les surfaces qu’ils doivent couvrir, sous la chaleur (de « l’hiver » qui commence), je reste admiratif. Mais il faut aussi dire qu’il y a de la main d’œuvre, hommes, femmes, tout le monde s’active pour terminer les récoltes.

Quittant la route principale, je m’engageais vers un chemin de terre longeant la rivière Nam Tha. Mais le paysage ne m’emballant pas plus que ça et croisant peu de vie, je rebroussais chemin après quelques kilomètres pour retourner vers Luang Namtha.

Luang Namtha - Laos

paysage Luang Namtha - Laos

Des temples à Luang Namtha

Je traversais un autre village avant de monter voir un premier temple. En fait de temple, c’est surtout un chedi, un récent et un ancien tombé à terre, en ruine. La vue est pas mal, mais sachant qu’encore une fois, c’est payant (5 000 Kip) on peut pas dire que cela vaille tant que ça le coup… (certains diront que ça fait marcher l’économie locale…)

campagne Luang Namtha - Laos

temple Luang Namtha - Laos

chedi temple Luang Namtha - Laos

paysage Luang Namtha - Laos

temple Luang Namtha - Laos

Plus loin, c’est vers un autre temple que je me rendais, en plus d’être gratuit, celui-ci possédait aussi une bien jolie vue et je le recommande donc chaudement. Une partie en contrebas était en construction, tandis que le chedi doré, d’où l’on voit la vue est fini, chose originale, il est creux et l’on peut donc y voir quelques statues de bouddhas à l’intérieur.

Après cette visite, j’avais (en gros) vu l’essentiel de ce qu’il y a à voir… Il était alors seulement 13h et après avoir hésité, je décidais de pousser la balade dans les alentours en me rendant vers Muang Sing, une petite localité proche de la frontière avec la Chine, encore plus au nord donc, une distance à parcourir de 60 km dont je ne manquerais pas de vous parler dans un prochain article 😉

Luang Namtha en résumé

C’est tranquille, c’est la campagne, c’est le Laos. Faut pas s’attendre à être particulièrement émerveillé mais ça a son charme, et c’est en général ce qui plait avec le Laos justement, pas besoin d’être dans la surenchère du plus amazing point de vue, de cascades géantes, non, juste des Laotiens avec leurs sourires, des champs de riz, de la montagne, de l’air frais et pur.

Sur une carte, voici le parcours effectué avec les différents arrêts cités dans l’article :

Comment se rendre à Luang Namtha depuis la Thailande

Pour ma part, c’est donc depuis Chiang Khong en Thailande que je m’y rendais. Si vous êtes déjà au Laos, vous arriverez probablement depuis Luang Prabang, qui fait la liaison vers la frontière à Huay Xai et passe par Luang Namtha.

Depuis Chiang Khong, il y avait avant la possibilité de traverser la frontière en bateau. Ce n’est normalement plus faisable pour les étrangers depuis la mise en service du nouveau pont de l’amitié traverser le Mékong à quelque 10 km au sud de la ville.
Notez qu’il y a 2 stations de bus, l’ancienne, vers le centre-ville de Chiang Khong et la nouvelle, près de la jonction menant au pont. C’est par la nouvelle station que je passais, sachant que j’arrivais en voiture, je pensais normal de pouvoir m’y garer le temps de rester au Laos…

station bus Chiang Khong

Nouvelle station de bus de Chiang Khong.

Ce n’était en fait pas possible à la base et j’ai heureusement pu m’arranger en payant 100 bahts pour se faire… Mais cela ne vous concerne pas normalement…
C’est une nouvelle station de bus, mais qui ne dessert en fait que quelques destinations précises (genre Bangkok et Bokeo, l’autre nom de Huay Xai). Du coup, c’est archi désert, lorsque j’y étais, je fus absolument seul, et au moment de prendre mon billet, on avait l’air de me dire qu’il valait mieux que je me rendre à l’ancienne station… De ce que j’en ai compris, cette station ne dessert pas directement Luang Namtha.

Au final, j’ai bien eu mon billet, mais il me fallait donc attendre le bus, qui apparemment venait justement de l’ancienne gare et passait par là. En attendant le personnel m’avait « pris sous son aile » en m’offrant des nouilles instantanées tout en m’asseyant à leur côté, de l’autre côté du guichet…

station bus Chiang Khong

Avec le staff de la station !

Le tarif est à 280 bahts pour effectuer la liaison entre Chiang Khong et Luang Namtha.

Où dormir à Luang Namtha ?

Pour ma part j’avais choisi le Amandra Villa, un petit hôtel aux allures de chalet de montagne (du moins, à l’extérieur), franchement très bien pour tout, emplacement, personnel, petit déj, et le tout pour à peine 10€ la nuit !

hotel luang namtha

Façade de l’hôtel Amandra.

chambre guesthouse Luang Namtha

Ma chambre au Amandra Villa.

Connaissez vous le nord du Laos (en dehors de Luang Prabang bien sûr), vos avis, coup de coeur, ça m’intéresse !

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

3 Avis

  1. Amelia 1 année ll y a

    Super vos photos !!

  2. Ahh que c’est beau!!! Ca fait deux fois que je vais au Laos et à chaque fois j’évite d’aller dans le Nord, car j’ai peur d’avoir mal au coeur sur les routes en lacets hehe. Mais à chaque fois je me dis que je devrai y retourner pour aller visiter les villages ethniques de ce pays coups de coeur. Tes photos sont superbes… je crois que ca peut valoir la peine que je vaincre un peu cette crainte hehe.

Laisser un commentaire

Luang Namtha, un aperçu du nord du Laos

by Romain time to read: 6 min
3