Lopburi, un arrêt à la ville aux singes

Lopburi, un arrêt à la ville aux singes
Lopburi - ville singes - Thailande

Si la remontée vers le nord de la Thailande se fait généralement en passant respectivement vers Ayutthaya, l’ancienne capitale (dont voici un topo sur quoi y voir) et/ou Sukhothai, considéré comme la première capitale du royaume du Siam.

Si vous cherchez d’autres destinations, je vous en offre une 😉 Lopburi ! Connus comme la ville aux singes, même si ceux-ci sont au final concentré autour d’un seul spot précis, il y a de quoi y faire un stop intéressant. La ville est à environ 3 h de route de Bangkok, ce qui reste aussi envisageable d’y faire un tour sur une journée.

Lopburi - ville singes - Thailande

Alors, partant ?

Histoire de Lopburi, en bref

La ville de Lopburi fut autrefois la capitale d’un royaume indépendant ancien, puisque la ville aurait été fondée dès le 5e siècle. Le royaume de Lavo, alors contemporain à celui de Sukhothai puis d’Ayutthaya, dans lequel il fût englobé plus tard, s’est développé sous une forte influence de son voisin, l’Empire Khmer.

Elle fut, par la suite, brièvement capitale du royaume d’Ayutthaya sous le règne du roi Naraï le Grand, qui y fit alors construire son palais, le Phra Narai Ratchaniwet, aujourd’hui un musée et complexe que l’on peut visiter.

Lopburi - ville singes - Thailande

Des temples et des singes

Ce qui fait la « renommée » de la ville, c’est la possibilité d’y voir déambuler des singes librement dans les rues de la ville. Toutefois, comme évoqué en intro, ceux-ci sont avant tout agglutiné autour du temple principal de l’ancienne cité, le Phra Prang Sam Yod.

A ce sujet, il y a même un festival dédié à ces charmantes petites bêtes, chaque année un banquet est servi en leur honneur le dernier dimanche de novembre, pensant que c’était en fait tout le weekend, je m’y étais justement rendu exprès cette année, sur place le samedi, mais repartait le lendemain matin, Dimanche (pas le choix…)

Lopburi - ville singes - Thailande

Ils sont censé avoir peur des crocodiles d’où l’utilisation de peluche à leur effigie…

Comment visiter Lopburi

Au choix, et selon le temps dont vous disposez, vous pouvez visiter la ville :

À vélo, pour en voir un maximum c’est l’idéal, il est possible de faire une boucle d’un peu plus de 7 km est voir ainsi l’essentiel de la ville sur une journée (voir le parcours ici)

A pied, la ville est assez petite et surtout les principaux sites à visiter sont tous concentrés dans une même zone. Cela donne alors en gros une boucle d’un peu plus de 2 km passant par les différents temples, palais à visiter, ce qui donne sur une carte ceci :

 

A pied est un bon moyen de s’imprégner de la vie locale, on peut y voir des vieilles maisons en bois en plus des temples sans avoir à parcourir de longues heures.

Passons en revu ce qu’il est possible d’y visiter.

1- Phra Prang Sam Yod

Pour vous mettre dans le bain, vous pouvez commencer par la visite du Phra Prang Sam Yod. Ce temple à l’architecture incontestablement Khmer était à l’origine un sanctuaire du bouddhisme Mahayana, un autre courant du bouddhisme. Servant entre-temps de temple dédié à Shiva, un dieu hindou, un bâtiment plus « classique » sera rajouté à côté pendant le règne du roi Narai.

C’est dans cet ancien viharn dont il n’y a plus de toit, que se trouve une statue de bouddha assise en position de méditation, qui reste impassible face aux singes qui s’en servent de perchoir.

Lopburi - ville singes - Thailande

Le principal bâtiment lui, consiste en un ensemble de 3 Prangs (ces tours caractéristiques de l’Inde du Nord puis adopté par les Birmans, les Khmers et mes Thais), reliés par un corridor, dont l’accès à l’intérieur est protégé par des grilles et une porte également grillagée pour empêcher les petits monstres poilus de venir perturber le calme intérieur.

Tout autour de l’enceinte, faites attention à vos affaires, car les singes sont très entreprenants et n’hésitent pas à venir grappiller tout ce qu’ils peuvent, ils n’hésitent également pas à venir sur vous (Surtout les filles, j’ai remarqué… Jitima en fera les frais) et ont une tendance à tirer les cheveux voir à mordre (ce qui est clairement plus embêtant, un touriste venait d’en faire les frais lorsque nous arrivions sur place)

Entrée du site : 50 Bahts.

2- Phra Kan Shrine

Situé juste à côté du Prang Sam Yod, de l’autre côté de la voie ferrée, se trouve le sanctuaire de Phra Kan, qui est surtout un lieu de prière actif, dont le bâtiment moderne est placé devant un ancien chedi. Le lieu fait aussi d’espace de jeu pour les singes (il n’y en avait pas au moment où nous y passions, mais on pouvait y voir des cordes et passage aménagé entre les arbres pour eux)

Entrée gratuite.

Lopburi - ville singes - Thailande

Lopburi - ville singes - Thailande

Lopburi - ville singes - Thailande

3- Wat Mahathat

Encore un Wat Mahathat me direz-vous ? Ce nom est assez commun en Thailande (qui pour rappel signifie simplement temple à la « remarquable relique »), pour autant le nom complet ici est Wat Phra Sri Ratana Mahathat.

C’est l’un des plus anciens temples de la ville (dont l’origine remonterait au XIIe siècle) et le plus complexe aussi. C’est à mes yeux le plus intéressant à visiter, car il possède plusieurs types d’architecture en un seul lieu.

Lopburi - ville singes - Thailande

Entre le viharn principal aux grands murs encore debout et son Prang, richement décoré par des fresques, un bâtiment entier avec son toit et le mur d’enceinte avec les niches qui contenait des statues de bouddhas, le Wat Mahathat de Lopburi ne m’a certainement pas laissé indifférent.

Notez qu’il n’y a pas de singes dans ce temple.

Entrée du site : 50 Bahts.

Lopburi - ville singes - Thailande

4- Palais du roi Narai et musée national

Le palais du roi Narai, ou Phra Narai Ratchaniwet en thaï, a été bâti en 1666 en faisant de Lopburi sa nouvelle capitale Lopburi du royaume d’Ayutthaya. Ayant été rénové par le roi Mongkut (Rama IV) 200 ans plus tard, le complexe abrite plusieurs styles architecturaux provenant de ces 2 époques.

Salles de réception, salle d’audience, écuries, on y trouve tout un ensemble de bâtiment dont la plupart des anciens sont en ruine.

Pour plus d’infos sur les différentes constructions du site, Wikipédia est votre ami.

Lopburi - ville singes - Thailande

Plusieurs bâtiments plus récents abritent le musée national Somdet Phra Narai, où sont exposés des objets préhistoriques et à la culture Thailandaise des plaines centrales de la vallée de Chao Phraya et des environs de Lopburi, une exposition sur l’époque du roi Narai, etc.

Il y a facilement de quoi y passer une bonne heure pour en faire le tour.

Entrée du site : 150 Bahts (ouch, le tarif précédent d’après leur propre fascicule était de 50 bahts).

5- Ban Wichayen

C’est l’ancienne résidence de celui qui fut conseiller du roi Narai et servi d’intermédiaire pour l’ambassade de France, dont la rue de France, perpendiculaire à la rue Wichayen, en témoigne.

Constance Phaulkon était un Grec de naissance qui maîtrisa vite le Thai alors qu’il était parti au royaume du Siam pour marchander en connexion avec la Compagnie anglaise des Indes orientales. Doué pour les langues, il maîtrisait aussi l’Anglais, le Français, le Malais, en plus du Grec, sa langue natale et donc le Thaï.

Lopburi - ville singes - Thailande

Ancienne résidence du conseiller du roi Narai.

Il eut un destin tragique alors que le beau-frère du roi malade, voyait d’un mauvais œil cet étranger de haut rang et il fut exécuté après un coup d’état.

Le jour de notre visite, malgré un horaire où s’était censé être ouvert, ça ne l’était pas et l’on se contentera d’observer la demeure à travers la porte depuis la rue.

Entrée du site : 50 bahts.

6- Autres sites à découvrir

Si je viens de vous énumérer les principaux sites de visites, la curiosité (et le temps) peut vous pousser à voir d’autres temples de moindres importances plus ceux encore en activité et datant d’autres époques.

Parmi ceux-ci, on peut citer le temple en activité du Wat Sao Thong Thong, situé dans la rue de France, le sanctuaire chinois près du marché de Bon Mueang, tous 2 proches de la rivière.

Autrement il y a plusieurs ruines d’anciens temples de tailles variées, notamment autour de la gare.

Lopburi - ville singes - Thailande

Rue de France !

Lopburi - ville singes - Thailande

Au détour d’une rue.

Lopburi - ville singes - Thailande

Près de la rivière.

Lopburi - ville singes - Thailande

Sanctuaire chinois.

Lopburi - ville singes - Thailande

Quelque part dans la vieille ville.

Lopburi - ville singes - Thailande

Lopburi - ville singes - Thailande

Notez qu’entre Novembre et Janvier, vous pourrez y voir des champs de tournesols fleuris qui attirent chaque année des milliers de selfistes visiteurs.

Comment se rendre à Lopburi

Lopburi est à environ 150 km de la capitale. Bus, van et même train, la ville est plutôt bien desservie et vous n’avez donc pas vraiment d’excuse pour ne pas y faire un saut 😉

Lopburi par la route

Depuis Bangkok :

  • Il n’y a pas de bus direct se rendant à Lopburi depuis Bangkok, il existe un trajet passant par la province avec un arrêt mais il se situe à 50km de la ville elle même… La meilleure option reste le mini van.Accessible soit depuis Victory Monument, soit depuis la station de bus de Mo Chit. Le trajet dure environ 2h30 et devrait coûter dans les 120 bahts.

Depuis d’autres destinations :

  • Depuis Ayutthaya : Il y a des bus locaux régulier avec des départs toutes les 20 min, comptez 2h de trajet pour seulement 35 bahts.
  • Depuis Kanchanaburi : Il faut d’abord rejoindre Suphanburi avec un bus local puis un autre bus local. Le trajet dure en tout près de 5h pour un coût de 100 bahts.
  • Depuis Sukhothai : Il faut d’abord rejoindre Phitsanulok avec un bus local puis un autre bus local en direction de Nakhon Sawan.

Lopburi par les rails

Le train est une bonne option car en plus de rester économique, la gare est située juste à côté du temple principal de Prang Sam Yod.

  • Depuis Bangkok : rendez vous à la gare de Hua Lamphong. Comptez presque 3h de trajet pour un tarif variant entre 50 bahts et plus de 300 bahts selon la classe.
  • Depuis Ayutthaya : le trajet ne dure qu’une heure.
Lopburi - ville singes - Thailande

A la gare.

Où dormir à Lopburi

Etant donné que nous étions en voiture, on pouvait se permettre de s’éloigner de la vieille ville pour loger, nous avions donc dormi au KP Place, situé un peu à l’écart des sites de visite, mais au calme et nous étions comme ça prêt à rejoindre la grande route le lendemain.

hotel lopburi thailande

Hôtel KP Place à Lopburi.

hotel lopburi thailande

Chambre du KP Place.

Parmi les options possibles plus proche de la vieille ville :

  • The Little Lopburi Village : A partir de seulement 13 €, dormez dans une maison en bois, située en bord de rivière et à moins de 500m du centre historique. A ce tarif il s’agit de chambre avec salle de bain patagée et sans air conditionnée. Pour avoir ces 2 options, il vous faudra compter au moins 28€.
  • P.P.S. Guesthouse : Basique mais propre et proche également du centre, que demander de plus pour moins de 10€ !
  • Nett Hotel : Autre guesthouse très basique et bien situé, pour un prix imbattable (à partir de 6 €).

Pour des hôtels plus confortable, il faudra tout comme nous vous éloigner du centre historique et vous tourner vers la nouvelle ville. En plus du KP Place, vous y trouverez alors des hôtels comme ceux ci :

  • Privacy Residence Lopburi : A partir de 13 €, son standing est similaire au KP, bien que ce dernier a une meilleure notation et est a priori plus récent (d’où notre choix du KP et non celui-ci)
  • Ruanmai Resort and Spa : Si vous aimez les hôtels qui possède du charme, alors c’est vers le Ruanmai qu’il faudrait probablement vous tourner, pour un tarif à partir de 20€ !

Pour plus de choix :

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

4 Avis

  1. Laura HANTZ ll y a 8 mois

    Coucou !

    Oh dis donc c’est chouette ! J’aime beaucoup, c’est un bel endroit à découvrir !

    • Auteur
      Romain ll y a 8 mois

      Merci ! ça permet de changer un peu des « classiques » sans avoir à trop s’éloigner de Bangkok en plus !

  2. Isa ll y a 8 mois

    Sympa ça donne envie d’y aller! Ton article est très complet et j adoooore les singes !! Etant expat au Ghana nous avons aussi nos babouins et autres plus petits singes.
    Bravo pour ton blog en tout cas !

    • Auteur
      Romain ll y a 8 mois

      Merci ! Ghana, un autre univers qui doit bien dépayser aussi j’imagine !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge

Lopburi, un arrêt à la ville aux singes

by Romain time to read: 9 min
4