Langkawi : un aperçu sur quoi faire et voir sur l’île Malaise

Langkawi : un aperçu sur quoi faire et voir sur l’île Malaise
vue sur langkawi

Langkawi est une île située à la frontière entre la Thailande et la Malaisie côté mer Andaman. C’est aussi un archipel composé de plus 90 îles. Et l’île principale m’a agréablement surpris, développée, mais pas à outrance, de jolies plages, de jolis coin de nature, une faune bien présente et une taille idéale pour un séjour de quelques jours sans s’ennuyer.

Avant de rentrer plus en détail avec des articles plus détaillés sur ce séjour effectué il y a peu, voici un aperçu de ce qu’on peut y faire.

Langkawi Sky Bridge et Gunung Raya, 2 superbes point de vue sur l’île

Vous avez peut-être déjà vu ces photos d’un pont suspendu au-dessus de la canopée, alors qu’on aperçoit la mer au fond ? Et bien, c’est à Langkawi, et c’est probablement l’un des lieux qui m’a poussé à faire une petite visite sur cette île.

ile langkawi - malaisie

Une vue de Langkawi depuis un arrêt du SkyCab.

skybridge langkawi

Vue sur le skybridge de Langkawi.

On ne peut pas dire que ce soit une activité économique mais je ne trouvais pas le tarif abusif non plus, sachant que cela inclue 2 attractions en plus de l’accès en téléphérique, qui permet d’avoir une vue incroyable sur une bonne partie de l’île.

Il y a aussi la balade vers le plus haut point de Langkawi, la montagne de Gunung Raya, qui culmine à 881 m et offre une vue à 360 degrés sur tout Langkawi.

Bien qu’ayant trouvé la vue moins impressionnante que depuis les montagnes du sky bridge, le mont Machinchang, dont le pont culmine quant à lui à 660 m, c’est une bonne alternative pour bénéficier d’un bon point de vue sur l’île et c’est surtout bien plus économique puisque le Sky Bridge me coûtait 50 MYR versus 10 MYR pour l’accès à la tour du Gunung Raya.

vue depuis gunung raya - langkawi

vue tour gunung raya - langkawi

Depuis la tour au sommet du Gunung Raya.

Les plages de Langkawi

Je l’évoquais en intro et oui, je confirme qu’il y a de jolies plages, de toutes les tailles, de tous les styles, sable blanc, sable noir, grande, petite, animée, déserte. J’ai pris plaisir à faire le tour de l’île et découvrir ces plages différentes.

Parmi les plages animées, dont celle où j’ai séjourné, Cenang Beach, on peut y trouver les activités nautiques classiques comme les jets skis, parachute ascensionnel, etc.

Pour autant ce n’est pas la cohue comme sur certaines plages Thailandaise (certes, on commençait à être hors saison, mais tout de même).

La faune et la flore, Langkawi m’a séduit !

Autre atout non-négligeable, en plus des plages, Langkawi c’est aussi des montagnes karstiques, de la mangrove, beaucoup d’animaux qu’on peut croiser en liberté, des singes, de différentes espèces, mais aussi de nombreux oiseaux, parmi lesquels des toucans et des aigles, ces derniers qui sont d’ailleurs le symbole de l’île, dont la statue à côté du port d’arrivée nous le rappel gentiment.

ile langkawi - malaisie

Une bonne partie de l’île est toujours bien couverte par sa forêt tropicale, on y trouve plusieurs cascades (à sec au moment de ma visite), mais vu la taille des « murs » qui me faisaient face, je ne doute pas de leur beauté en fin de saison humide.

Presque à chaque cascade, il est aussi possible de s’y baigner puisqu’on y trouve de bonne piscine naturelle au pied de celles-ci.

Une île multi-culturelle

Un peu comme Penang, Langkawi est une île un peu multi-ethnique, on y croise beaucoup de Chinois, de Thais, puisque c’est à côté, mais aussi des Malais, des Indiens. Après c’est une île avant tout musulmane, Malaisie oblige.

Un bon melting pot qui offre du coup une grande variété de restaurants.

restaurant creperie langkawi

Un restaurant proposant des crêpes française.

Si je dois définir au moins un défaut à l’île, c’est le coût sur place, pour les activités surtout. Que ce soit les visites comme celle de la mangrove au Kilim Geoforest Park, les massages qui sont vraiment chers comparé à son voisin Thai ou même la location de moto (qui restait tout de même raisonnable puisque j’ai payé 330 bahts par jour).

En revanche, petite particularité de l’île, elle est en zone de duty free ! Du coup nombre de Chinois viennent faire leur course dans l’un des magasins offrant divers souvenirs (surtout les classiques, bouffes, parfums)

Comment se rendre à Langkawi

Il existe pas mal de possibilités pour se rendre sur Lankgawi.

Le plus simple reste l’avion, puisque Langkawi possède son propre aéroport. Il est possible de joindre Langkawi depuis Singapour, Kuala Lumpur ou Penang pour la Malaisie via les compagnies aériennes Tigerair, SilkAir depuis Singapour, Air Asia depuis Singapour, Penang ou Kuala Lumpur, Malaysia Airlines et Malindo Airlines depuis Kuala Lumpur (dont le logo correspond à celui de Lion Air, c’est normal 😉 ) ou Firefly depuis Penang (et l’aéroport secondaire de KL).

À ma connaissance, il n’y a pas de vol direct entre la Thailande et Langkawi.

ile langkawi - malaisie

Le quai des ferries à Langkawi.

Toutefois, cela reste facile de s’y rendre depuis la Thailande, puisque c’est ce que j’ai fait et connaît. Il y a au moins 2 points de chute pour se faire, Hat Yai et Trang, qu’il est possible de rejoindre en avion depuis Bangkok via Nok Air ou Air Asia notamment.

Parce que c’était le moins cher et le mieux desservi, c’est à Hat Yai que je décidais d’atterrir pour ma part. À l’origine, mon but était de rejoindre le port de Kuala Perlis, côté Malaisie pour prendre le ferry.

Le but était alors de prendre un bus vers le frontière de Padang Besar (notez qu’il est aussi possible de s’y rendre en train), l’autre possibilité étant le frontière de Sadao-Dannok mais comme elle fait office de frontière principale, elle est généralement plus longue à traverser.

Arrivé à l’aéroport de Hat Yai, je prenais donc un mini van vers la station de bus via le comptoir officiel (ne sachant pas qu’en fait, il y en a plusieurs à Hat Yai, on m’emmenait à celui par défaut où la plupart se rendaient également).

trajet hat yai - satun

Station de bus à Hat Yai.

trajet hat yai - satun

Cherchez Satun comme destination.

J’arrivais donc vers une station de bus, mais qui n’étaient que des minibus. Pas un problème en soit, sauf quand j’ai eu fait le tour des destinations possible depuis là, et point de Padang Besar…

Pas grave, je passais donc au plan B et décidais alors de me diriger vers Satun, afin de rejoindre le quai de Tammalang. Au final, cela s’avère plutôt rapide et efficace et probablement l’une des solutions les moins onéreuses !

trajet hat yai - satun

Pick-up entre Satun et le quai de Tammalang.

ferry - quai tammalang - langkawi

Au quai de Tammalang.

ferry - quai tammalang - langkawi

Dans le ferry.

En résumé :

  1. Aéroport de Hat Yai vers la station de bus (mini van) = 100 Bahts
  2. Minibus Hat Yai vers Satun = 80 Bahts (96 km pour environ 1h30)
  3. Satun vers le quai de Tammalang = 30 Bahts (pick-up local : songtaew)
  4. Ferry vers Langkawi depuis Tammalang = 300 Bahts (tarif en Avril 2016)

Selon la saison il y aura 2 ou 3 départs par jour, lors de ma venue les horaires pour le trajet Satun – Langkawi étaient les suivant :

– 9h30
– 13h30
– 16h

Pas besoin de réserver à l’avance, les tickets se prennent sur place facilement.

Pour le retour entre Lankgawi et Satun, les horaires sont les suivants (attention, il s’agit là de l’heure Malaisienne, en décalage de +1h par rapport à la Thailande!) :

– 9h00
– 12h00
– 16h15

Si vous regardez sur le site officiel, vous verrez que ces horaires diffèrent légèrement mais il s’agit ici des horaires vu et affiché sur place :

trajet hat yai - satun

L’immigration se fait sur place à Tammalang lorsque vous quittez la Thailande et à l’arrivée au port de Langkawi pour l’entrée en Malaisie (gratuit jusqu’à 3 mois de séjour).

quai ferry langkawi

Voilà, vous êtes arrivé !

Où loger à Langkawi

Pour ce qui est du lieu, je ne savais pas trop où me baser. Je pensais au départ rester proche du port, où se trouve la « ville » principale de Langkawi. Mais finalement je posais mes valises dans un hôtel sur la plage de Cenang, l’une des principales de l’île.

J’ai séjourné au The Cottage Langkawi (réservation possible ici), petit guesthouse situé légèrement en retrait de la plage, au nord de celle-ci.

Simple mais l’un des moins cher que j’ai pu trouver. La clim fonctionnait pas trop dans ma chambre mais au moins c’était propre et plutôt calme.

Depuis Langkawi, il est aussi facile d’aller ou venir depuis Koh Lipe en Thailande, alors si vous êtes dans le coin et avez quelques jours avant de poursuivre vers le reste de la Malaisie, pensez y, ça vaut le coup d’oeil !

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

3 Avis

  1. Mehdi ll y a 3 mois

    Ça m’a vraiment donner envie d’y aller, merci pour l’article 😀

  2. Benoit ll y a 4 jours

    Hello !! J’adore l’Asie moi aussi ! J’y viens depuis 2009 a chaque Année.

    Présentement je suis a Koh Lipe et veux me rendre a Langkawi, quelqu’un peut me donner quelque bonne adresse beau bon pas cher pour hébergement !! Je pense y rester environ 3 jour

    Retour sur Bangkok après!

    Merci 😉

    • Auteur
      Romain ll y a 4 jours

      Salut,

      Tout dépend ton budget concrètement, tu as un exemple de guesthouse dans mon article, si tu cherches quelques chose d’un peu plus « beau », tu peux je pense oublier l’option « pas cher »… à moins que quelqu’un ici est en effet un bon plan à partager, à vos clavier donc !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge

Langkawi : un aperçu sur quoi faire et voir sur l’île Malaise

by Romain time to read: 6 min
3