Koh Chang – Songkran 2009 – (séjour Ranong)

Koh Chang – Songkran 2009 – (séjour Ranong)
plage koh chang ranong thailande

Voilà nous étions le 13 Avril, jour officiel de Songkran, bien que les festivités selon les lieux démarrent généralement la veille voir avant et durent en revanche jusqu’au 15 Avril dans la plupart des villes, en gros ça dure de l’ordre d’une semaine mais avec un standard du 13, 14 et 15 Avril, jour qui au passage est mon anniversaire (le 15) !

Ce qui je trouve est particulièrement fun de fêter dans ces conditions. Nous avions donc décidés d’aller dans une des îles environnantes, après avoir un peu hésité, le choix s’est porté sur Koh Chang (number 2, puisque je l’ai déjà dit il y a 2 îles avec le même nom en Thaïlande…) Nous nous dirigeons donc vers les quais pour prendre le bateau, alors que les premiers échanges de jet d’eau commencent.

Comme la frontière Birmane est à portée, un garde nous arrête pour nous demander de faire un visa, sauf que notre quai d’embarquement n’est pas de ce côté là (on savait pas trop où il fallait se rendre à vrai dire) et que de toute  façon l’île où nous allons est Thaïlandaise, pas Birmane. Après avoir demandé notre chemin nous arrivions au bon endroit et prenions nos tickets, restait plus qu’à attendre le départ.

Nous sommes partis vers 9h30, nous laissant normalement le temps pour de la farniente loin du tumulte de cette folle journée, sachant que le bateau pour le retour est à 15h, du moins c’est ce qu’on pensait…

ranong thailande
Le quai pour Koh Chang et Koh Payam.

ile koh chang ranong thailande
Voici donc le quai et notre embarcation, le bateau bleu, environ 1h de traversée jusqu’à l’île.
ile koh chang ranong thailande
Heureusement le beau temps est de la partie.
ile koh chang ranong thailande
Marée basse.
ile koh chang ranong thailande
Motivé, motivé…
ile koh chang ranong thailande
Petit échauffement pour ces enfants.
ile koh chang ranong thailande
Qu’il est beau le bateau.
ile koh chang ranong thailande
Parking.
ile koh chang ranong thailande
Et avec le sourire s’il vous plaît !

Arrivé au bout, question, comment on bouge du quai ? Déjà on apprend que c’est pas le lieu d’arrivée habituel, normalement on est censé arriver de l’autre côté de l’île et débarquer directement sur la plage.

Là apparemment les vagues étaient trop fortes, donc on nous a largués à cet endroit, et personne pour nous amener de l’autre côté. Des gens sont là avec leurs motorbikes, dépannant les touristes en les emmenant, mais pas assez pour nous qui restons sur le carreau…Une voiture était bien là mais à la base pour une livraison de produits frais pour les restaurants de l’île, mais le propriétaire de la voiture a finalement décidé de nous prendre, nous plus quelques autres Thais moyennant finance (200 bahts pour 4).

Il n’y a pas vraiment de route, juste des plaques de bétons alignées faisant office de chemin pour les quelques motos (très peu) qu’il y a sur l’île et son peu d’habitants. Ils nous ont lâchés au milieu d’une cocoteraie, en fait au milieu de nulle part… nous voilà à marcher au milieu de l’île en rang comme de bons petits scouts, scout toujours !

ile koh chang ranong thailande
On était un peu serré à l’arrière du pick-up.

 

ile koh chang ranong thailande
Une, deux, une, deux.

 

ile koh chang ranong thailande
On dirait que le temps s’est arrêté ici.

ile koh chang ranong thailande

Nous voilà enfin sur la plage, un resto est juste là, parfait on commençait a avoir faim.

 

ile koh chang ranong thailande
Les vagues soi disant empêchant d’accoster ici sont somme toute minuscules … ils doivent pas débarquer ici souvent alors…

 

ile koh chang ranong thailande
On est loin de la folie immobilière de Koh Samui…

 

ile koh chang ranong thailande
Pas un chat à l’horizon…

 

En mangeant on se renseigne un peu pour le retour, on nous apprend déjà que ce serait à 14h et non 15h… Vu l’heure qu’il était ça laissait peu de temps pour la détente, surtout qu’il fallait marcher pour rejoindre la plage où prendre le bateau (pas le même endroit d’où nous avions débarqués donc).En chemin on nous dit « ah non le dernier bateau est à 13h30 aujourd’hui », ah tiens, l’étau se resserre… En plus de ne pas être sûr quant à notre lieu de départ de l’île on a peu de temps…

 

ile koh chang ranong thailande
En balade, vers notre bateau retour… enfin on espère…

ile koh chang ranong thailande

Je me serais bien un peu assoupi là.

 

ile koh chang ranong thailande
L’île est restée bien sauvage (et c’est tant mieux pour dame nature)

 

ile koh chang ranong thailande
Petit pont en pierre.

 

ile koh chang ranong thailande
Une côte sauvage comme ça c’est bon pour se ressourcer (quand on a le temps !)

 

ile koh chang ranong thailande
C’est pas monsieur qui dira le contraire.

 

ile koh chang ranong thailande
Ah tiens si, voilà justement un chat.

 

ile koh chang ranong thailande
Ouh qu’il est mignon !
ile koh chang ranong thailande
On dirait des naufragés à attendre désespérément la venue d’un bateau.

ile koh chang ranong thailande

On est resté un moment à poireauter sur cette plage où l’on nous a conseillé de guetter au cas où un bateau passerait dans les parages… Un bateau est bien venu déposer des gens mais ils ne pouvaient nous prendre car ne rentrait pas au quai où nous allions… Nous sommes donc repartis un peu plus loin après qu’une x -ième personne nous a dit qu’il pourrait y avoir un bateau, quel bon plan cet île…

ile koh chang ranong thailande
Our Mission : Find a Boat, Status…. : Work in Progess… (Pour les fainéants de  l’anglais voici la traduction, notre mission, trouver un bateau, statut : en cours…)
ile koh chang ranong thailande
Petite crique sans plage.
ile
Notre sauveur !  

Et oui, notre marche au bout de l’île n’aura pas été en vain, alors que nous apercevons un bateau. On commence par nous dire qu’il n’est pas disponible, celui ci étant en train de faire une livraison de briques, le transport de passager n’étant à priori pas leur fonction ce jour, puis finalement c’est ok, moyennant finance, plus élevé évidemment que ne le serait un tarif « officiel », n’ayant pas vraiment le choix car de toute façon il est clair qu’il n’y aura pas d’autres opportunités nous prenons donc ce bateau pour revenir sur le continent, tant bien que mal.

ile koh chang ranong thailande

Ouf sauvé !

ile koh chang ranong thailande
Lui essaye de survivre sur l’île… (humour humour !!)
ile koh chang ranong thailande
L’eau est bien verte.
ile koh chang ranong thailande
Une micro-île.
ile koh chang ranong thailande
La végétation dans les environs est dense.
ile koh chang ranong thailande
Un bateau de pêche.
ile koh chang ranong thailande
Pour ceux qui ont de l’imagination, regarder les nuages est toujours fascinant.  

Nous voilà arrivés à bon port (c’est le cas de le dire !), nous reprenons la voiture, vers notre hôtel mais dans le but de prendre nos affaires car nous avions décidés de changer d’hôtel pour la dernière nuit, en attendant c’est les seaux d’eau et bouchons de Songkran qui ont bouclés cette fin de journée.

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

0 Avis

Laisser un commentaire

Koh Chang – Songkran 2009 – (séjour Ranong)

by Romain time to read: 4 min
0