Khong Chiam, petit bout de Thailande aux portes du Laos

Khong Chiam, petit bout de Thailande aux portes du Laos
Mekong river - Khong Chiam - Ubon Ratchathani

Après notre arrêt à Surin/Prasat et les parc nationaux du coins, notre prochaine étape pour ce séjour en Issan était donc Khong Chiam, également orthographié Khong Jiam. Le district inclut un ensemble de 14 villages pour 8000 habitants environs. C’est un coin tranquille, idéal pour la suite de notre séjour vers le Mékong, Khong Chiam étant elle-même au bord du fleuve.

Mais avant d’aller à notre destination du jour nous profitions d’être indépendant avec notre voiture et décidions d’aller faire un tour à la frontière avec le Laos à Chong Mek. Continuant sur la route 217 direct depuis Ubon Ratchathani, nous longions la belle route qui passe le long du lac artificiel de Sirindhorn, puis au lieu de bifurquer à gauche sur la route 2173 nous poursuivions notre route quelques 11km plus loin.

C’est une belle route agréable avec le lac en toile de fond, en revanche le marché de Chong Mek était relativement sans intérêt donc on y resta pas longtemps. En préparant ce séjour on envisageait d’aller faire un tour au Laos puisque la ville de Paksé est à seulement 43km de Chong Mek, mais face à la paperasserie nécessaire pour passer la douane avec la voiture on a manqué de temps et laissé tomber. Du coup nous repartions non sans s’arrêter près d’un petit chemin de terre afin de marcher jusqu’au bord du lac.

Ensuite nous rejoindrons Khong Chiam. Le temps d’aller poser nos affaires à l’hôtel. Une fois installé nous allions profiter de l’ambiance au bord du fleuve avec toutes ces familles Thaïs à l’heure du pique-nique.

L’occasion pour nous de manger dans un des restaurants du coin. Attention toutefois car si vous n’aimez pas les fruits de mer et n’appréciez pas spécialement le poisson, le choix sera moindre.

C’est vraiment agréable de se retrouver au bord de ce fleuve mythique qu’est le Mékong et ses grands arbres majestueux qui bordent la petite route longeant la petite péninsule que forme Khong Chiam. Après avoir profité de cet air sain, moi photographiant comme à mon habitude à tout va et madame dessinant sur ces carnets souvenirs, nous partions voir un petit parc national. Croisé quelques km avant d’arriver, direction le Kaeng Tana National Park.

Comment se rendre à Ubon – Khong Chiam ?

Le trajet direct Ubon Ratchathani – Khong Chiam est de seulement 77km normalement mais avec nos détours nous en avions pour 115km, c’est là que j’apprécie quand même la liberté d’avoir son propre moyen de transport. Le long de ce séjour je me faisais la réflexion, comment procéder avec les moyens locaux pour bouger dans la région ?

Si Ubon est facile à joindre depuis Bangkok par avion, bus (depuis le terminal Mo Chit) ou même par train, il n’en va pas de même pour bouger facilement dans les environs. Il y a bien un bus qui fait le trajet entre Ubon et Khong Chiam (30 bahts) mais il vous faudra trouver des vans ou taxis pour visiter les parcs nationaux du coin.

Si le parc national de Kaeng Tana n’est pas très loin en aval du village, celui de Pha Taem, le parc principal de la région et Sam Phan Bok (qui n’est pas un parc national) sont respectivement à 50 et 80km. La meilleure option reste je pense, la location de voiture même si ce n’est probablement pas je vous l’accorde, la plus économique, en tout cas pour une personne seule ou en couple, pour une famille j’y réfléchirais un peu plus.

48-Khong Chiam - Ubon Ratchathani

Où dormir à Khong Chiam ?

Nous avions séjourné au Ban Kiangnam Hotel, un petit hôtel familial près de la « rue principale » (je la qualifie comme telle car il y a un 7/11 et le marché le matin sur cette même rue…). Nous avions payés 500 Bahts par nuit (reduc avec Agoda que j’utilise généralement).

Concrètement on aurait voulu un peu mieux car ce séjour marquait également nos 5 ans de mariage mais comme on s’y est pris au dernier moment les hôtels un peu mieux étaient complets…

Si vous avez visité cette région comment vous êtes-vous déplacés ?

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

2 Avis

  1. Donadio Annie ll y a 4 mois

    Bonjour Romain,
    Toujours très intéressant votre blog. En janvier nous nous baladerons en Issan pour la 1er fois.
    Nous arrivons par avion à Ubon Ratchatani et après quelques jours dans cette région nous rejoindrons Mukdahan pour aller ensuite vers Nong Khai.
    Dans la région d’Ubon Ratchatani je retiens qu’il y a des sites intéressant vers Sisaket et aussi Khon Chiam. Pouvez vous me conseiller SVP ?
    Merci par avance
    Cordialement

    • Auteur
      Romain ll y a 4 mois

      Bonjour,

      Vers Khong Chiam (au nord), il y a le parc national de Pha Taem, au sud, il y a celui de Phu Chong Na Yoi, avec sa belle cascade. Vers Si Saket je connais moins mais il doit y avoir quelques petits temples khmer mais je ne pourrais en dire plus…
      Romain Articles récents…Sur la route de Chiang Mai : étape à LampangMy Profile

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge

Khong Chiam, petit bout de Thailande aux portes du Laos

by Romain time to read: 3 min
2