Kamphaeng Phet, l’autre cité historique

Kamphaeng Phet, l’autre cité historique

Si beaucoup d’entre vous connaissent l’ancienne capitale du royaume du Siam, Ayutthaya, et Sukhothai, sa prédécesseur, il existe pourtant d’autres cités chargées d’histoire en Thailande. Je vous parlais la dernière fois de Lopburi justement, et encore plus au nord, vous trouverez Kamphaeng Phet, la ville au « mur de diamants », ce que son nom signifie.

Si vous êtes féru d’histoire et de ruines, alors c’est un site idéal à combiner avec les anciennes capitales et/où même Lopburi (même si pour le coup, on pourrait en citer d’autres, mais ça reste parmi les principales en terme du nombre de ruines et d’importance historique des lieux).

Kamphaeng Phet est une petite cité historique que vous pouvez éventuellement visiter en combinaison avec Sukhothai, sachant que dans les 2 cas, ces villes ont l’avantage d’être à peu près à mi-chemin entre Bangkok et Chiang Mai, permettant de couper le monter dans le nord en 2 plutôt que de se taper un long trajet d’un coup (même si beaucoup d’entre vous optent pour le train de nuit, réduisant cette notion de temps long puisque normalement occupé à dormir…)

Si vous voyez ceci, félicitations, vous êtes arrivés à Kamphaeng Phet !

Si vous voyez ceci, félicitations, vous êtes arrivés à Kamphaeng Phet !

Histoire de Kamphaeng Phet, en bref

La ville de Kamphaeng Phet était importante du temps du royaume de Sukhothai. Sa position stratégique à mi-chemin entre les plaines centrales du Chao Phraya et le royaume Lanna au nord, ainsi que son emplacement proche de la Birmanie, l’éternelle ennemie, a permit son développement jusqu’au milieu du XIVe avant que le nouveau royaume d’Ayutthaya ne relègue cette cité comme simple poste de garnison avancée.

Les restes de cette époque, sont tout de même classés au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1991, preuve que cela peut valoir le coup d’y faire un arrêt sur la route du nord.

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 29

Des ruines dans les bois

Comment visiter Khampaeng Phet

Un peu dans le style de Sukhothai, le parc historique est divisé en plusieurs zones, chacune étant située dans une zone boisée. Les 2 principales zones sont distantes d’un peu plus d’un km et les temples dans la seconde zone sont plus espacés.

Globalement, on peut visiter la majorité à pied sinon le vélo est toujours une solution possible. Si vous avez votre propre véhicule comme c’était mon cas, je vous invite à parcourir les abords de la ville, vous pourrez y dénicher quelques ruines anciennes de petits temples ainsi que l’ancien fort.

Et en tuk tuk local ?

Et en tuk tuk local ?

Voici un condensé des possibilités de visites à Kamphaeng Phet.

1- Wat Phra Kaeo et Wat Phra That

Ces 2 noms vous sont familier ? C’est normal, l’un porte le même nom que le temple le plus sacré de Thailande, où se trouve le bouddha « d’émeraude » à Bangkok, il fût renommé ainsi par le roi Mongkut (Rama IV) en référence justement au temple royal de Bangkok. Le second porte un nom commun à bien des temples en Thailande.

Cet ensemble de 2 anciens temples constituent l’une des zones principales à visiter à Kamphaeng Phet, parallèle à l’ancien mur de la cité, en partie toujours visible. Celle-ci peut être visitée indépendamment de l’autre puisqu’il est possible de payer le billet séparément concernant cette seule zone.

Le Wat Phra Kaeo était le temple royal en son temps, c’est un complexe comportant plusieurs restes de bâtiments dont un ensemble de statues de Bouddha, certaines en latérite sont tellement abîmés qu’on n’en devine plus que la forme et sont devenu sans visage.

On y voit aussi un ancien chedi entouré de statues d’éléphants ainsi que les restes d’un chedi, plus grand celui cette fois. Le tout jouxte la forêt ainsi que l’autre temple de cette zone, le Wat Phra That.

Celui-ci est moins impressionnant et en dehors de son chedi encore debout, il s’agit surtout de quelques murs, bas des piliers et sol des anciens bâtiments qu’il reste.

Les 2 temples sont datés du XVe siècle.

Pour compléter, vous pouvez éventuellement faire un tour au musée national de Kamphaeng Phet, non loin des temples, rassemblant divers antiquités dégagés lors de fouilles dans la province. L’entrée est de 100 bahts et le musée ouvre du mercredi au dimanche de 9h à 16h.

Entrée du site : 100 Bahts pour la zone principale. 150 bahts si entrée pour les 2 zones. Ouvert entre 8h et 17h.

2- Les ruines de la zone nord et la forêt d’Aranyik

C’est une zone plus vaste, mais que je n’ai du coup pas eu le temps d’explorer. Beaucoup des sites ne sont plus que des ruines où il ne reste classiquement que des amas de briques rouges, des bribes de Chedi etc. mais on peut apparemment y voir quelques temples plus notables comme le Wat Phra Si Ariyabot et sa statue de Bouddha debout.

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Wat_Phra_Si_Iriyabot.jpg

Idéalement, vous pouvez l’explorer à vélo, l’ensemble étant dispersées dans une forêt, il ne devrait pas y faire trop chaud et l’expérience n’en est que plus agréable.

Entrée du site : 100 Bahts pour cette seule zone. 150 bahts si entrée pour les 2 zones. Ouvert entre 8h et 17h.

3- Le fort et les ruines en dehors de la ville

Comme évoqué plus haut, si vous avez votre propre véhicule, il peut être intéressant de faire un tour dans les alentours de la ville. On peut ainsi y voir plusieurs anciennes ruines. La plupart possédaient tout de même un panneau les indiquant et une plaque avec le nom sur place mais on sentais que les sites étaient un peu à l’abandon.

Certes c’étaient, pour ceux que j’ai vus, des petits temples, mais j’appréciais le côté « perdu » au milieu de la campagne sans personne autour ou seulement quelques maisons des habitants du coin, qui parfois me souriaient en se demandant probablement comment j’avais atterri là.

Wat Mong Ka Le - Kamphaeng Phet

Wat Mong Ka Le

Wat Nong Phikun - Kamphaeng Phet

Wat Nong Phikun

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 46

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 48

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 51

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 52

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 53

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 55

En tout, on peut y voir au moins 5 ruines, toutes dans une même zone situé de l’autre côté de la rivière. L’une des ruines « notable » est le ancien fort de

Entrée gratuite.

4- La vieille ville

La ville n’étant pas toute jeune, on peut y trouver de vieilles maisons en bois qui donnent un certain « cachet » aux rues. On peut y voir des petites boutiques typiques , bijoutiers, vendeurs de nouilles, café etc. agrémenter les rues calmes.

Par curiosité, vous pouvez jeter un œil aux temples plus « modernes », l’occasion parfois de déambuler seul étranger (voir seul tout court) dans ces lieux sacrés.

Vous pouvez sinon aller faire un tour le long des quais de la ville, où passe la rivière Ping, la même qui traverse Chiang Mai, plus au nord. On peut y apercevoir ce qui s’apparente à un temple chinois non fini sur une île au milieu de la rivière, tandis qu’à proximité, vous pourrez vous dégourdir les jambes dans un petit parc où, à l’heure où j’y passais, il n’y avait pas beaucoup d’activités autres que les quelques vendeurs de rue qui s’installaient.

Les quais de Kamphaeng Phet et la rivière Ping.

Les quais de Kamphaeng Phet et la rivière Ping.

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 5

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 6

Parc qui est lui-même à côté d’un petit « parc » aquatique (avant tout une piscine publique, car il n’y a rien de quoi s’éclater vraiment une journée, qu’on se le dise.

Enfin comme toute bonne ville en Thailande, on peut se rendre au marché de nuit, situé au bord de la rivière, en face de l’île avec le temple chinois, sinon au marché tout court vers le centre ville. À côté se trouve aussi le marché de Rim Ping.

Dans l’ensemble, c’est une petite ville d’à peine 30 000 habitants, donc avec une ambiance typique des villes de province en Thailande, de l’activité autour du centre centre et des marchés et en dehors… pas grand monde.

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 7

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 8

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 9

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 34

Comment se rendre à Kamphaeng Phet et au delà

Kamphaeng Phet est une ville à 360 km environs de Bangkok contre 340 km depuis Chiang Mai. Il y a un terminal de bus situé avant le pont principal rejoignant le centre-ville, à 3 km environ du parc historique.

Depuis Bangkok, il vous suffit de prendre un bus rejoignant par exemple Chiang Mai, certaines compagnies s’arrêtent à Kamphaeng Phet. Il faut pour cela se rendre à la station de bus de Mo Chit, desservant les destinations au nord du pays.

Depuis Kamphaeng Phet, il est facile de rejoindre bien des destinations.

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 37

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 38

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 39

Dans les environs proche de Kamphaeng Phet.

Dans les environs proche de Kamphaeng Phet.

Si vous vous dirigez vers d’autres destinations plus au nord, vous avez le choix entre un transfert vers Phitsanulok, Lampang et Chiang Mai. Si vous comptez aller vers le nord-est, c’est vers Phitsanulok qu’il faudra passer. Enfin pour les autres destinations plus au sud, mais dans la partie centrale, le hub « local » se trouve à Nakhon Sawan, à 110 km au sud de Kamphaeng Phet.

Si vous vous rendez vers Chiang Mai, la destination la plus populaire, vous pouvez aussi au passage vous arrêter vers Tak (et de là rejoindre Mae Sot si la Birmanie vous intéresse). Sukhothai, l’autre cité historique importante, est à seulement 80 km de là, il y a des bus toutes les heures entre 8h et 18h pour 70 bahts, possible aussi en songtaew pour 60 bahts.

Si vous voulez vous déplacer localement dans la province, c’est justement par songtaew que ça se passe. Vous pourrez les prendre depuis la rue Bumrungrat, à côté du marché.

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 43

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 44

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 47

Kamphaeng Phet - parc historique - Thailande 49

Oui, on peut y voir ça aussi...

Oui, on peut y voir ça aussi…

Où dormir à Kamphaeng Phet

J’avais opté pour un hôtel un peu excentré mais avec un excellent rapport qualité prix. Celui-ci n’est pas forcément facile à trouver mais il est moderne, propre et au calme et ce un tarif autour de 15€.

Il s’agissait du FIG Boutique hôtel. A pied, il y avait un peu plus de 4 km pour se rendre à la zone principale, un petit peu loin donc préférable d’être véhicué.

Plus proche (moins de 3 km), il y a le Three J Guesthouse qui a une bonne réputation, pour un tarif similaire mais une ambiance différente.

La chambre du FIG hôtel à Kamphaeng Phet.

La chambre du FIG hôtel à Kamphaeng Phet.

Le FIG hôtel.

Le FIG hôtel.

En résumé sur une carte, quoi faire, voir à Kamphaeng Phet

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

0 Avis

Laisser un commentaire

Kamphaeng Phet, l’autre cité historique

by Romain time to read: 7 min
0