Sri Lanka

Introduction

Le Sri Lanka n’est séparé de l’Inde que par un détroit de 31 km, pas étonnant donc que des similarités culturelles se retrouvent sur ce petit bout de l’océan Indien (enfin pas si petit que ça non plus, l’île faisant en gros 435 km de long pour 225 km au plus large).

« L’île resplendissante » comme elle est affectueusement appelé regorge de nature à foison. Elle a aussi connu le même manège que l’Indonésie et la Malaisie question colonie en devenant tour à tour sous domination Portugaise, Néerlandaise puis Britanniques(oui encore eux…), ces derniers qui développeront ce qui fait aujourd’hui la renommée de l’île, les plantations de thés, et accessoirement le développement d’un réseau ferroviaire.

Certains historiens indiquent que les Anglais appliquèrent le principe de « diviser pour régner » en opposant les Tamouls (minoritaires) aux Cingalais (majoritaires), par la politique de « représentation par comité » introduite au début du XXe siècle. Vrai ou pas le conflit entre le gouvernement et le mouvement armé des Tigres Tamouls était lui bien réel.

Cette guerre civile s’étala sur près de 30 ans entre 1972 et 2009, date à laquelle le chef du mouvement fût abattu après une vaste opération militaire qui coinça la résistance Tamoul (les LTTE pour Liberation Tigers of Tamil Ealam en anglais) au nord du pays. Depuis le pays est en pleine reconstruction. Composé au 3/4 de Cingalais et le quart restant de Tamouls, ceux-ci sont toujours généralement plus pauvres (ce sont eux qui récoltent le thé) et méprisés par les Cingalais.

Avantages

Voici une liste non exhaustive des avantages à voyager au Sri Lanka :

– Les Sri Lankais sont globalement des gens souriants et chaleureux.
– Coût plutôt bon marché.
– Paysages variés, beaucoup d’animaux sauvages pour les amoureux de la nature (les safaris au Sri Lanka sont aussi réputés).

Inconvénients

De l’autre les aspects moins plaisant :

– Déplacement pas toujours évident, trouver le bon bus, avoir une place… (bon mais c’était aussi en plein nouvel an Bouddhiste pour nous donc beaucoup de monde…)
– Mendicité assez présente (donc sollicitation régulière…)
– Manque de variations dans les plats (rice curry, rice curry ou… rice curry ?)

Mon Expérience

Le Sri Lanka ne faisait pas vraiment partie de ma liste dans les pays à visiter, du moins pas avant ma longue liste d’autres pays qui m’intéresse plus… Pour une fois, c’était une suggestion de ma femme. Mais même elle, c’était plus certaines destinations en particulier qui l’intéressaient (ne serait-ce que lié à l’histoire du Bouddhisme) que le pays dans sa globalité.

Qu’à cela ne tienne, on se fit une belle boucle partant de Colombo puis l’itinéraire suivant Galle -Ella – Nuwara Eliya – Kandy – Dambulla – Polonnaruwa – Anuradhapura et Sigirya avant de revenir sur Colombo, 12 jours de découverte ou en revenant, je me confortais dans l’idée que non, ce n’était effectivement pas un immanquable dans mes destinations mais bon, maintenant que c’est fait… Mais je vous invite à y aller pour vous faire votre propre idée, il y a tout de même de jolies choses à voir et les Sri Lankais comptent aussi sur la relance du tourisme pour relancer l’économie fragile.

Voir mes articles sur le Sri Lanka

Besoin d’un visa ?

Non, mais il est nécessaire d’obtenir une autorisation (Electronic Travel Authorisation – ETA), qui est payante, donc c’est tout comme. Il est possible d’effectuer cette demande en ligne (sur le site officiel ici) si pour un séjour de moins 30 jours. Il est ensuite possible de prolonger à l’immigration si besoin est.

Voir les infos et conditions ici.

Les transports

Le réseau routier est pas excellent mais pas non plus catastrophique. Dans les montagnes, le train est la meilleure option, pour admirer les paysages et ce n’est pas très cher. Pour le reste, il y a des bus.

Sur place, le tuk tuk reste le plus courant pour graviter autour des sites.

Budget moyen au Sri Lanka

Comptez au moins 30€ par jour et par personne. C’est un peu plus élevé qu’en Asie du Sud-Est même si ça reste pas un pays très cher à visiter.

Quand partir au Sri Lanka

Climat : Certains sites évoquent un climat équatorial, mais il s’agirait plus typiquement d’un climat bien tropical. Il y a 2 moussons, une « grande » surnommée Yala qui s’étale entre mai et fin août qui apportent des pluies sur les parties sud-ouest et centre de l’île tandis que la « petite » mousson de Maha d’octobre à fin janvier fait pleuvoir sur la partie nord et est. Mais il pleut globalement partout autour des mois d’octobre/novembre.

Quand partir alorsSi vous visitez essentiellement le sud, l’ouest et le centre de l’île comme lors de notre séjour alors la période de décembre à mars est la meilleure.

Concrètement, nous avons visité la « perle » de l’océan Indien au mois d’avril, juste avant la grande mousson, nous avons eu de la pluie, mais essentiellement en fin de soirée. Les températures étaient par contre très chaudes sauf dans les montagnes du centre qui offrait un peu de clémence.

République démocratique socialiste du Sri Lanka

Administration

Forme de l’ÉtatRépublique
PrésidentMahinda Rajapakse
Langue(s) officielle(s)Cingalais, tamoul
CapitaleSri Jayawardenapura (et non Colombo !)

Géographie

Plus grande villeColombo (642 000 d’hab.)
Superficie totale65 610 km²
Fuseau horaireUTC +5h30

Histoire

Indépendancedu Royaume-Uni
Date4 Février 1948

Démographie

GentiléSri Lankais, Sri Lankaise
Population totale21,3 Millions hab. (2011)
Densité328 hab./km²

Économie

MonnaieRoupie Sri Lankaise (LKR)

0 Avis

Laisser un commentaire