Mon guide pratique sur la Thailande

Ça y est, vous vous êtes décidé, bien décidé à passer des vacances bien mérités dans un pays exotiques avec des plages paradisiaques ? A vous les cocktails exotiques, les massages sur les plages, Koh Samui, Phuket and Co. n’attendent que vous ! A moins que vous ne préfériez la jungle, les éléphants et les tribus des montagnes du nord, Chiang Mai sera votre nouvelle base !

Et bien je confirme que le fait de choisir la Thailande est une bonne décision ! Voyons ou revoyons ensemble quelques infos utiles pour votre futur voyage en au pays du sourire, mais avant cela, voyons ensemble le menu des informations traités sur ce blog :

La Thailande, plateforme de l’Asie du Sud-Est

Aaaahhhh la Thaïlande, ses plages, ses temples, son peuple accueillant, c’est un pays qui fait beaucoup rêver et qui attire énormément. Et ça peut se comprendre, la Thaïlande, avec ce mélange de traditionalisme et de modernité offre un cocktail plutôt séduisant pour un voyage exotique. Le pays possède de superbes plages et des îles avec des cocotiers et eaux translucides digne des cartes postales tandis que les montagnes du nord transportent le voyageur dans un autre univers, fait de jungles luxuriantes, de population provenant de différentes ethnies perdues dans les montagnes et d’un style architecturale à part, qui déjà dans le reste du pays reste aussi une des attractions principales.

La Thaïlande, ses innombrables temples et sa religion bouddhiste est perçue comme un lieu de vacance idéale pour les familles et les jeunes couples qui apprécieront la facilité des déplacements à travers le pays et le coût modéré pour les dépenses, souvent c’est une destination de choix pour un premier « grand » voyage voire premier voyage tout court ou ne serait-ce que pour commencer la visiter du vaste continent asiatique.

Pour la petite histoire, en 1884, alors que les Français avaient conquis le Laos et occupé le Vietnam, la Thaïlande alors nommé Siam subit une défaite militaire mais bénéficia d’un accord franco-anglais qui l’érigea en état tampon entre les deux puissances coloniales, les Anglais venant d’étendre leur empire via l’Inde et la Birmanie, ce qui lui permit d’échapper à une occupation…

Infos générales sur la Thailande

Carte d'identité

  • Capitale : Bangkok
  • Superficie : 514 000 km²
  • Pays frontaliers : Cambodge, Laos, Malaisie, Birmanie
  • Langue officielle : thaï
  • Monnaie : Baht (THB, en 2014 : 1 euro = 44 bahts environ)
  • Religion : 93% de bouddhistes, 5% musulmans (surtout dans le sud), 1% catholique et 1% autres
  • Régime : monarchie constitutionnelle avec un fort pouvoir militaire…
  • Administration : 77 provinces

Démographie

  • Population : 66,7 millions d’habitants
  • Densité : 122 hab. /km²
  • Peuples et ethnies : Thaïs (75%), Chinois (11%), Malais (3%) , le reste étant composés des tribus minoritaires dans les montagnes du nord essentiellement.

Décalage Horaire

Le décalage horaire est de +5h en heure d’été et +6 en heure d’hiver. Quand il est midi en France, il est donc 17h ou 18h en Thailande. Il y a sept heures de décalage par rapport à Greenwich (GMT +7)

Horaires d'ouvertures

Les administrations sont ouvertes de 8h30 à 12h et de 13h à 16h30. La plupart des grands magasins ouvrent de 10h à 22h, les horaires variant de plus ou moins 1h. Les restaurants sont ouverts toute la journée, les Thais ne mangeant pas à heures fixes. Les banques et diverses administrations sont fermées les jours fériés, voici la liste ici.

Electricité

Comme en France, le courant est alternatif à 220V. Les prises sont, en général, à deux broches, rondes ou plates. Selon les hôtels et endroits où vous séjourneriez vous pourriez avoir besoin d’un adaptateur. Les prises modernes permettant de brancher tout type de matériel moderne, avec ou sans prise de terre, les anciennes elles sont généralement sans prise de terre et parfois uniquement pour broche plate.

Nouvelles multi-prises Nouvelles multi-prisesAncienne prise plate Ancienne prise plate

Météo, quand partir en Thailande ?

Climat :

Il s’agit d’un climat dit tropical humide. Comme le pays est tout en longueur le climat varie légèrement entre le nord et le sud. On peut y distinguer 3 périodes distinct de Bangkok à la partie nord du pays où les saisons sont plus clairement marqués :

Une saison sèche de Novembre à Février, en plus de ne pas avoir de pluie, les températures y sont plus agréable.

Une saison sèche ET chaude de Mars à Mai, les températures y sont sensiblement plus élevés que le reste de l’année, même si en bref on est d’accord qu’il fait chaud tout le temps… Il n’est pas rare de rencontrer des températures de 40°C mais avec 75% d’humidité c’est assez lourd.

Une saison humide avec la mousson de Mai-Juin à Octobre.Là les pluies sont régulières mais généralement assez courte, sauf peut être en Août et Septembre.

La région du sud de la Thaïlande ne compte que 2 saisons bien distinctes, humide et sèche. Les saisons sont décalés selon que vous soyez sur le côté ouest (mer d’Andaman, à savoir Phuket, Koh Phi Phi, Krabi etc…) ou est de la péninsule (côté golfe de Thailande, à savoir essentiellement le trio Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao). Sur la côte ouest la mousson apporte de violents orages avec pluie entre d’avril à octobre, tandis que sur la côte est, cela s’étend entre septembre et décembre.

Cette différence entre le nord et le sud se ressent aussi en terme de quantité de précipitations reçues. Proximité avec la mer oblige, il tombe en moyenne 2 400 millimètres annuellement contre presque moitié moins sur les régions du centre et du Nord de la Thaïlande avec environ 1 400 millimètres annuellement.

Quelle est la meilleure période pour visiter la Thailande ?

De manière générale, le meilleur moment pour visiter la Thaïlande est de novembre à février, lorsque la mousson du nord-est souffle de l’air frais et sec sur le pays, offrant un répit provisoire avec la chaleur tropicale humide sur la partie nord et nord-est de celui ci. Au cours de cette saison « fraîche », les températures varient de 17°C à 32°C à Bangkok (17 pour un Thai c’est froid et sortira les gants et les doudounes…)

Les températures peuvent même être assez basses dans le nord avec des températures matinales comprises entre 8°C et 12°C et autour de 20°C « seulement » en journée. Notez qu’en altitude les nuits peuvent être réellement froides pendant cette période où les températures peuvent baisser en dessous de zéro.

Comme vous pouvez vous en doutez, d’un point de vue touristique c’est donc la saison haute, attendez vous à croiser du monde.

La période estivale, ou saison chaude et sèche, de mars jusqu’à juin voit les températures grimper au minimum à 34°C en moyenne (en journée) et peuvent souvent atteindre les 40 °C avec une humidité à 75 %. Même la nuit les températures descendent rarement en dessous de 25°C.

Avril est le mois le plus chaud dans tout le pays, en général on le déconseille pour voyager mais moi non, la raison principale étant que je trouve dommage de louper le nouvel Thai qui a lieu à la mi Avril (13-14-15), l’occasion justement de se rafraîchir à s’arrosant copieusement.

De juillet à octobre avec la mousson l’humidité frise les 90 % avec des températures moyennes autour de 29 degrés Celsius dans un Bangkok très humide et pluvieux.

A part éventuellement Août et Septembre (surtout au Nord), la mousson n’est pas si désagréable pour voyager en Thailande, les pluies sont généralement en soirée, parfois violentes certes mais jamais très longue, en général entre 1/2 heure et 1 heure.

Meteo Bangkok

Ai-je besoin d’un visa pour visiter la Thailande ?

Cela dépend bien sûr de la durée de votre séjour ainsi que de raison. Ici je me concentrerai uniquement sur l’option tourisme simple, pour plus d’informations sur les visas je vous invite à lire la page dédiée aux visas/formalités (à venir).

A noter : La validité de votre passeport doit être d’au moins 6 mois au moment de votre arrivée en Thailande.

Si vous entrez en Thailande via un aéroport international, vous aurez une exemption de visa donnant droit par défaut à un séjour de 30 jours. Si vous comptez arriver à la frontière thaïlandaise par les terres (via bus, train, voiture, trottinette ou que sais-je), vous aurez également droit à 30 jours, valable pour les nationalités appartenant au G7 (après exclusion de la Russie), c’est à dire : UK, US, Japon, Allemagne, France, Canada et Italie.

Pour les autres, je pense à nos amis belges ou suisses par ex, vous n’aurez droit dans ce cas qu’à 15 jours. Si vous comptez rester plus longtemps alors il vous faudra obtenir un visa dans une ambassade auparavant sinon prendre un vol pour arriver en Thailande.

Dans tous les cas si vous avez l’intention de rester plus de 30 jours, vous devez demander un visa tourisme. On distingue 2 types de visas tourisme :

  • Entrée unique – vous êtes autorisé à rester 60 jours dans le pays avec la possibilité de l’étendre d’une durée de 30 jours supplémentaires en payant une taxe de 1900 Bahts (environ 30€) à l’immigration, sans avoir à sortir du pays donc.
  • Double entrée – comme son nom l’indique vous obtenez un visa vous permettez 2 entrées en Thailande, cela s’utilise comme suit : vous obtenez un séjour initial de 60 jours avec toujours l’option de prolonger de 30 jours, vous êtes alors en mesure de renouveler les 60 jours (plus les 30 extensibles) lorsque vous re-rentrerez en Thailande après y être sorti une fois. Vous pourrez donc séjourner en tout 60+30 x2 = 180 jours , c’est la durée maximum autorisé à séjourner en Thailande via un visa touristique.

Depuis la France voici la liste des documents à fournir :

– Le passeport original
– Un formulaire d’application à remplir
– Une photo d’identité en couleur récente (format 4x6cm.)
– Une photocopie du passeport (ou titre de séjour si applicable)
– La réservation de billet d’avion avec les détails (Billet entrée et sortie, il peut être demandé par l’officier d’immigration même si en pratique je l’ai rarement vu faire)
– 30 € par entrée à régler en espèces
– Un relevé de compte bancaire récent ou une attestation bancaire justifiant d’un montant de 500 € minimum par mois passé en Thailande, par personne, ou 1000€ par famille (L’exemplaire de relevé bancaire imprimé sur l’internet n’est pas recevable, à défaut, cet exemplaire doit être signé et tamponné par la banque). La déclaration des revenues, les feuilles de récapitulatifs imprimées à l’aide de carte de crédit ne sont pas acceptées.
– Un justificatif de domicile pour les passeports européens (facture EDF ou télécom)

Les documents ci-dessus sont à présenter par chaque demandeur individuellement sous forme de papier A4.

Ceci n’est applicable que depuis votre pays d’origine, si vous comptez faire votre visa depuis un des pays voisin, idéallement Malaisie ou Laos, seul le passeport, le formulaire et une photo vous serons généralement demandé…

Voir le site de l’ambassade de Thailande en France pour les infos

Afin d’éviter les abus de visas run (les gens qui rentrent et sortent du pays tous les 30 jours, renouvelant ainsi indéfiniment leur séjour en Thailande), les autorités ont décidés récemment (Mai 2014) de limiter le nombre d’entrée à une seule. Ceci n’est valable que pour une arrivée via la frontière terrestre et ne concerne que l’exemption de visas.

Quels transports en Thailande ?

Avion pour la Thailande

Le trajet direct sans escale se fait en 12h environ, seules les compagnies Air France et Thai Airways le font. Bangkok étant devenue une plaque tournante en Asie, la concurrence y est forte et les vols Paris-Bangkok sont parmi les moins cher concernant le marché asiatique.

En général il faut compter aux environs de 500€ le vol aller-retour avec une escale, les compagnies du golfe qui sont pour moi les meilleures en terme de rapport qualité/prix, faisant selon leur origine respective un arrêt à leur hub que sont, Doha pour Qatar Airways, Abu Dahbi pour Etihad et Dubai pour
Emirates, pour cette dernière je vous suggère de lire l’article mon stop-over d’une journée dans cette cité mégalomane.

De mon expérience il est préférable de pas réserver trop longtemps à l’avance, entre 2 et 4 mois donne de bons résultats (parfois même le mois même de votre départ vous pouvez avec des tarifs hallucinant à 390€ l’aller-retour !)

Perso, j’aime bien comparer avec Google Flight, on peut facilement voir les tarifs les moins chers si vos dates de départ/arrivé sont souple. Et ensuite, si ça revient au même en terme de tarif, je prends les billets direct sur le site de la compagnie.

Circuler à l’intérieur de la Thaïlande

Pour cette rubrique je vous invite vivement à lire l’article plutôt complet que j’avais écris à ce sujet : Comment se déplacer en Thailande.

Vous pouvez aussi reserver des bus, train et ferry via l’outil de recherche ci-dessous:

Quel budget pour visiter la Thailande ?

La vie reste peu chère en Thaïlande. Un budget minimal de 11 euros par personne est serré, ce sera un séjour sans activité extravagante entre la nourriture, l’hébergement et les transports. La moyenne en Thaïlande est un budget entre 20 et 25 euros par jour. A partir de 30 euros, vous pourrez vous faire un peu plus plaisir. Notez que certaines activités vous ferons dépasser ce budget, notamment si vous comptez faire de la plongée ou du trekking dans les nombreux parcs nationaux que comptent le pays.

La fourchette du budget pour un séjour (hors voyage A/R) de 15j: de 350€ à 1200€

La monnaie de la Thaïlande est le baht.

1 EUR = 44 baht.

Pourboires

Le pourboire n’est pas une pratique systématique en Thaïlande, dans les restaurants une majoration de 10% est déjà incluse pour le service. S’il n’y a pas cette majoration vous pouvez toujours laisser un pourboire équivalent à ces 10%. Dans un salon de massage, si la masseuse a bien fait son job, il est appréciable de leur donner 20 à 50 bahts de pourboire. Pour les taxi, arrondir le prix de la course fait office de pourboire (par exemple une course à 86 bahts vous pouvez donner 90 bahts)

Prix moyens

Hébergement : Les prix des logements varient selon que vous séjourniez au nord, à Bangkok ou dans les îles du sud. Pour les voyageurs solo vous pourrez trouver des chambres d’hôtes et autres guest houses avec dortoir pour à peine 5€ par nuit dans les villes parfois moins dans la campagne. Sur les îles ou pour une plus belle chambre avec air conditionné, attendez-vous à payer 15 € et plus par nuit pour un bungalow. Les hôtels commencent à environ 25 € par nuit et au delà. Pour un hôtel plus luxueux comptez minimum 40 € mais à ces tarifs là c’est un rapport qualité prix imbattable !

Pour vous donner une idée des variations de prix, voici une moyenne des tarifs que vous devriez rencontrer dans différentes villes et îles de Thailande :
Les prix donnés sont pour une chambre simple avec ventilo vs chambre avec air conditionné.

Bangkok – 700 Baht (16 €) / 1,000 Baht (22 € )
Koh Tao – 800 Baht (18 €) / 1,200 Baht (26 €)
Koh Phangan – 850 Baht (19 €) / 1,600 Baht (35 €)
Ko Phi Phi – 600 Baht (14 €) / 900 Baht (20 €)
Koh Chang – 450 Baht (10 €) / 750 Baht (17 €)
Chiang Mai – 500 Baht (11 €) / 700 Baht (16 €)

Nourriture : La nourriture est vraiment pas cher en Thaïlande. Vous pourrez vous nourrir dans la rue pour aussi peu que 0.50 € pour un petit creux et pour un plat plus « élaboré » entre de 1 € et 3 € par repas ! Les plats « occidentaux » seront généralement plus cher avec un coût entre 4 et 10 € ou plus.

Transport : Comme tout en Thaïlande, les transports sont plutôt bon marché. Les bus locaux coûtent aux alentours de 15-25 € par trajet, le métro souterrain et le métro aérien de Bangkok coûtent entre 0.50 et 1,50 € par trajet, les courses en taxis (voitures) sont habituellement entre 1,50 € et 3 € tandis que les Tuk-tuks demandent en moyenne entre 1€ et 2,5€ mais sont proportionnellement plus cher compte tenu de la distance parcourue (et pas de clim).

Le train permet aussi de voyager pas cher – c’est même encore moins cher que le bus. A titre d’exemple, le trajet Bangkok – Chiang Mai sera respectivement à 593 Bahts (13 €) / 281 Bahts (6 €) et 121 Bahts (2,75 €) en 1ère, 2nd et 3e classe. Les bateaux et ferrys pour les îles coûtent en moyenne entre 8 € à 10 €. Il existe des packages depuis Bangkok ou pour les liaisons entre la côté Andaman (Phuket) et le Golfe de Thailande (Koh Samui, Phangan). En procédant ainsi un trajet Bangkok-Koh Phangan vous en coûtera 30 € en package.

Plus d’infos ici

Activités : Les excursions d’une journée coûtent de 17 € jusqu’à 80 € dans le sud. Les trekking coûtent entre 30 € pour une journée et 50 € pour 3 jours dans la jungle et les villages du nord de la Thailande. Pour obtenir votre certificat de plongée en Thailande (PADI) comptez environ 220 €.

Quel itinéraire pour visiter la Thailande ?

Là aussi, je vous renvoi vers mon article dédié à cette question, vous y trouverez des exemples et idées d’itinéraires en Thailande en fonction de la durée de votre séjour, avec des suggestions de lieux selon vos préférences Nord/Sud

Voir l’article ici : 6 idées d’itinéraires en Thailande

Pour ceux qui ne serait pas encore prêt à vadrouiller par eux même, vous pouvez toujours vous retourner vers des voyagistes, vous trouverez par exemple ici un circuit en Thailande avec FRAM.

Trouver un hôtel en Thailande ?

J’ai écrit plusieurs page assez complète sur au moins 3 destinations majeures en Thailande, je vous invite pour commencer à lire ces 3 articles en questions :

Trouver un logement à Bangkok
Trouver un logement à Chiang Mai
Trouver un logement à Phuket

De manière globale, il est assez facile de trouver au fur et à mesure ces hôtels directement sur place. Cela permet, pour ceux voyageant un peu sans itinéraire précis, de se laisser la liberté de mouvement nécessaire sans avoir un hôtel et donc un lieu de nuitée prédéfini.

Toutefois, selon les lieux précis, et surtout la période,, il est parfois préférable de réserver à l’avance. Je pense notamment autour du nouvel an, que ce soit l’international (fin Décembre/Début Janvier), le Thai (mi Avril), ou même le nouvel an Chinois (vers fin Janvier/Début Février).

De manière générale c’est aussi valable pour les long weekend et périodes de congés scolaire (Avril-Mai et Octobre), où les Thais aiment bouger à travers le pays et les hôtels peuvent parfois être pris d’assauts (voir les jours fériés ici)

Pour réserver, je suis plutôt un « fan » d’Agoda, que je trouve agréable dans la navigation, même si parfois les choix sont limités sur certaines destinations (mais ce sera aussi le cas sur Booking par exemple, qui fait d’ailleurs partie du même groupe…)

J’utilisais déjà avant d’être affilié, car oui, je touche une commission si vous réservez via l’outil de recherche ci-dessous, mais cela me fera un coup de pousse pour moi et changera rien au niveau du tarif pour vous 😉


Comment est la nourriture en Thailande ?

Si je devais la faire courte je dirais juste très bonne ! Sachez que si beaucoup de plats sont à base d’épices (en atteste les nombreux currys) vous trouverez sûrement votre bonheur parmi des plats plus « simple », comme le riz frit (Khao Pad), ou les fameuses Pad Thaï, ces nouilles sautées avec des œufs, cacahuètes, germes de haricot, sauce de poisson, jus de tamarin entre autres.

Contrairement à une certaine « croyance » populaire, on ne mange pas à la baguette en Thaïlande (en dehors des soupes de nouilles) mais à la fourchette et à la cuillère. Ils n’ont pas besoin de couteau car la plupart des plats sont agrémentés d’une viande émincé (porc ou poulet pour la plupart, le bœuf étant peu répandu).

Ce que l’on peut dire de la cuisine Thaïlandaise c’est qu’ils n’ont pas volé leur réputation. C’est un mélange de saveur savamment acquis à travers les années et l’avènement de nouveaux ingrédients au royaume du Siam, je pense par exemple à l’introduction du piment justement, débarqué de l’Amérique du Sud, le curry provenant d’Inde ou la friture d’origine Chinoise.

Si jamais vous seriez lassé (sait-on jamais…) sachez que vous trouverez bien assez de restaurants offrant de la gastronomie « occidentale », pizza, burger, sont, entre autres, assez courant. Les Thaïs appréciant beaucoup la cuisine Japonaise, vous trouverez également de nombreux restaurants et chaines de restaurations nippones.

Les Thais sont ils si accueillants ?

C’est une question qui parait légitime lorsque l’on souhaite voyager dans ce pays connu comme « pays du sourire » ! Certains reviennent parfois déçu quant à l’attitude des Thais, les trouvant trop « commerciaux », manquant de sincérité voire arnaqueurs etc. préférant par exemple le Laos, le considérant comme plus « authentique ». A ceux là je leur fait toujours la même réflexion, SORTEZ DES COINS TROP TOURISTIQUES ! Il y a déjà je trouve une différence notable de personnalité entre les régions de Thailande.

Personnellement, j’ai trouvé les gens plus agréables vers nord de la Thaïlande, un contact à tendance plus sincère, plus à même d’aider en cas de besoin. Si on prend à l’inverse le sud, au « hasard », Koh Phangan, un des endroits où les thaïs se montrent moins amicaux avec les touristes, on ne pas vraiment les blâmer avec les Full Moon party… Cela donne lieu à des débarquements régulier de troupeaux de fêtards que l’on va croiser ivres et parfois agressifs sinon juste désagréables. Dans ce cadre là, il y a évidemment beaucoup plus d’arnaques, de même à Bangkok qui est une ville dans le top des destinations au niveau mondiale.

Les Thaïs apprécient un geste de connaissance minimale de leur culture, pour cela connaitre les rudiments de la langue Thai (inclus dans le guide 101 choses à faire à Bangkok) est un plus. Un minimum à connaître serait « kop khun khrap » (si vous êtes un homme) ou « kop khun kaa’ (si vous êtes une femme), qui signifie « merci ». Si vous ne devez retenir qu’une chose c’est la formule de politesse « khrap » ou « kaa », selon que vous êtes un homme ou une femme. Ne vous mélangez pas les pinceaux, au risque de passer pour un lady-boy…

Pour les règles de savoir vivre à la Thaï, comme le fait de se déchausser avant d’entrer dans un temple ou même une maison, etc… je vous invite à lire l’article sur le sujet : 15 Choses à ne pas faire en Thailande

Que dois-je absolument apporter avec moi en Thaïlande ?

Si je devais recommander certains produits essentiels à apporter avec vous, alors ce serait une brève liste, sachant concrètement que si vous voulez éviter de vous encombrer, vous pourrez tout trouver sur place :

  • Spray anti-moustique
  • Lingettes humides, surtout si vous êtes du genre à transpirer beaucoup.
  • Crème solaire haute-protection
  • Une photocopie de votre passeport
  • Sacoche étanche, peut s’avérer pratique pendant la saison des pluies (et le nouvel Thai)
  • Une petite laine ou quelque chose de plus chaud si vous venez en saison sèche

En dehors de ça je rajouterai aussi, n’oubliez pas :

  • Votre appareil photo (je sais cela va de soi !)
  • Votre bonne humeur !

Quels vaccins, que dois je savoir pour ma santé et sécurité ?

Afin d’évitez les déconvenues, n’oubliez pas de prendre une assurance voyage, surtout si vous partez plusieurs mois en Asie. Les assurances des cartes bleues sont généralement limités (notamment sur la durée, souvent ne dépassant pas 3 mois de couverture)

En voici une, ACS Solutions d’Assurance Voyage & Expatriation. En plus d’avoir bonne réputation, c’est la plus économique couvrant les cas de problème graves (ce que je ne vous souhaite pas d’expérimenter bien entendu !).

Je précise que si vous souscrivez à l’assurance via le lien, je toucherais une petite commission. C’est une manière simple d’aider à faire tourner le site, car une assurance est de toute façon préférable et ce sera donc bénéfique à la fois pour vous et moi.

Santé

Il y a une assez forte disparité entre les villes et la campagne. Si dans les villes vous trouverez un système de santé performant, des équipements modernes, etc., autant si vous êtes dans des coins plus reculés le niveau de soin ne sera pas généralement aussi haut.

Vous pourrez trouver des petites cliniques disséminées dans Bangkok et les villes en générales équivalentes à nos cabinets de médecins, mais il est plus aisé de se faire soigner même pour des maladies bénignes à l’hôpital directement.

Il est évidemment préférable de souscrire à une assurance voyage, surtout si vous partez plus de 3 mois. Ce chiffre correspondant à la durée pendant laquelle l’assurance de votre carte bancaire peut vous couvrir. Sachez toutefois cette garantie est assez limité, le montant maximum pour les frais de soins pris en charge sur les CB classiques peut s’avérer insuffisant (de l’ordre de 10 000€ contre 200 000 € pour une assurance voyage dédiée) et ne couvre pas la responsabilité civile. Notez qu’une journée de soin intensif en Thaïlande coûte environ 2 200 €.

Une bonne police d’assurance couvrira non seulement vos frais médicaux en cas de besoin mais vous remboursera un éventuel rapatriement si besoin. Pensez à vérifier que les sports dits « à risque » comme la plongée ou l’escalade ne sont pas exclus du contrat (oui, oui, lisez bien les petites lignes en bas du contrat !).

Si vous suivez un traitement spécifique, emportez les médicaments avec vous et l’ordonnance qui va avec. Si vous achetez des médicaments sur place, les pharmaciens expliquent bien comment utiliser le médicament et donnent un sachet contenant le médicament avec les indications dessus.

La Thaïlande avait été touchée par la grippe aviaire, mais les derniers cas remontent à quelques années, la prudence vaut de mise, évitez tout contact avec des oiseaux (vivant ou mort), surtout sur la partie nord, nord-est et centre du pays.

Même si cela prévaut pour partout, en cas de relation sexuelle, sortez couvert, le SIDA existe toujours et même si la Thaïlande a fait beaucoup de progrès pour enrayer la diffusion de la maladie, elle fait toujours des ravages.

Pour rappel, l’eau du robinet ne se boit pas mais les glaçons sont fait à partir d’eau traité et donc propre à la consommation.

Vaccins Recommandés

Vérifiez que vos vaccins soient à jour (principalement diphtérie-tétanos-poliomyélite), au moins 6 semaines avant le départ.

Certains sont fortement conseillés : hépatite A, hépatite B et C (si nous n’êtes pas déjà immunisé), rage et encéphalite japonaise si vous allez séjourner dans des zones rurales pendant au moins un mois.

Le paludisme (aussi connu sous le nom de malaria) est toujours présent en Thaïlande même s’il n’affecte aujourd’hui que les parties frontalières avec le Laos et la Birmanie. En somme il n’est pas vraiment nécessaire de prendre le traitement préventif type malarone qui est assez lourd avec parfois des effets secondaires pas très agréables pour une protection qui n’est de toute façon pas 100% efficace. Le traitement sera de mise si vous comptez vous engager dans ses régions sur une période prolongée, long trekking par exemple.

Le vaccin contre la rage est recommandé pour voyageurs qui séjourneront dans les coins reculés du pays (Je l’ai finalement fait faire même alors que je suis à Bangkok après une griffure par un chat… Même s’il n’était pas errant). Elle se transmet par la morsure, griffure ou si vous recevez de la salive sur une plaie ouverte par des animaux atteints comme les chiens errants, mais aussi par les singes ou les écureuils.

Trousse à pharmacie

Les médicaments de base, premiers soins, aspirines etc se trouvent partout sans difficulté (en l’occurrence dans presque tous les nombreux 7/11 du pays par exemple) Globalement voici ce dont vous pourriez avoir besoin : lotion anti-moustique (la dengue sévit pendant la saison des pluies), désinfectant, pansements, paracétamol, analgésique, crème solaire, anti-diarrhéique et éventuellement antihistaminique (pour le rhume et les allergies).

Services médicaux

La plupart des médecins parlent anglais, surtout dans les grands hopitaux. Comptez de 300 à 400 bahts (7 à 9 euros) pour une consultation. Les pharmacies prescrivent des médicaments issus de laboratoires internationaux. Les hôpitaux sont d’un très bon standing, vous serez entre de bonnes mains.

Sécurité

Comme partout en général évitez d’affichez ouvertement vos objets de valeur, cela vaut surtout pour les endroits particulièrement touristiques et les voleurs ne sont pas toujours ceux que l’on croit… Gardez toujours avec vous vos papiers d’identité et vos affaires personnelles. Si vous êtes à l’hôtel et que vous avez un coffre-fort, utilisez le à bon escient.

Globalement, la Thaïlande reste un pays plutôt sûr, y compris pour une femme voyageant seule. Évitez juste de montrer une quelconque agressivité face à un Thai ou un groupe énervé/alcoolisé, faites profil bas et souriez !

Informations pratiques

Numéros d’urgence
Police pour les touristes : 11 55
Pompiers : 199
Hôpital : 02 252 81 11