Comment obtenir son permis de circuler pour le nord du Vietnam

Comment obtenir son permis de circuler pour le nord du Vietnam

C’est non sans une certaine forme d’excitation que je me levais ce matin-là. Ayant bien récupéré de la journée un peu longue d’hier, il me tardait de découvrir les paysages du plateau karstique de Dong Van, un géoparc qui fait partie du réseau mondial (crée par l’UNESCO) depuis 2010.

vue de la ville de Ha Giang

Vue sur Ha Giang depuis la fenêtre de notre hôtel.

un pont a Ha Giang

Welcome to Frontier Area (again): direction Dong Van !

Mais comme je l’évoquais dans l’article précédent, il y a juste un point à respecter afin de pouvoir circuler dans les régions les plus au nord, au-delà de la capitale provinciale qu’est Ha Giang. La raison officielle étant que celle-ci est toujours sous contrôle militaire et que les hôteliers ont obligation de notifier tous les étrangers de passage.

Pour voyager dans la province de Ha Giang, vous avez donc besoin d’acquérir un « permis d’entrer dans la zone frontalière ».

riviere traversant Ha Giang

Vue depuis un pont de Ha Giang.

Mais rassurez-vous, rien de bien compliqué pour se faire. La plupart des hôtels et des chambres d’hôtes à Ha Giang peuvent vous aider à obtenir votre permis, mais ils se prendront évidemment une petite commission au passage.

Nous sommes donc allés directement à l’office de l’immigration de Ha Giang puisque tel était le plan…

Round 1 : Office de l’immigration à Ha Giang

Oui oui, y’a encore du « round » dans l’air… Vous le sentez venir le fail du jour ? Pour trouver l’immigration, ce n’est pas trop compliqué. J’avais repéré son emplacement auparavant d’où le choix de l’emplacement de l’hôtel, qui, dans ce cas, avait été réservé à l’avance.

Concrètement, celui-ci est situé au 415a de la rue Tran Phu peu avant un carrefour avec la rue Nguyen Thai Hoc (où se trouve notre hôtel).

Voir la carte ci-dessous, indiquant au passage l’emplacement des restaurants repérés et/ou testés et autres repères sur Ha Giang.

Les heures d’ouverture indiquent apparemment : tous les jours (sauf jours fériés vietnamiens) de 08h00 jusqu’à 20h00 et fermé pour le déjeuner de 13:00 à 13:30.

Apparemment… Sauf comme par hasard ce jour… On arrivait devant pour trouver portes closes avec un couple de voyageurs à l’air un peu dépité sur le perron. Un message sur une simple feuille en A4, posé là sur le mur, a l’air d’indiquer qu’il rouvrirait cet après-midi, à 13h30… (c’est ce qu’on devine, c’était écrit en Viet, sinon, ce serait trop facile…)

bureau immigration de Ha Giang

Façade du bureau de l’immigration. Remarquez le couple à l’air blasé en bas…

Le cinéma situé en face.

Le cinéma situé en face.

Le fait est que ce jour, nous avions une longue route de 150 km, et le but est quand même d’arriver avant la nuit. Donc partir vers 14h serait trop tard, et rester une journée ici ne nous arrangeait pas trop par rapport à notre planning…

Heureusement, j’avais regardé pas mal d’infos à ce sujet, et après revérification sur le net, je confirmais qu’il est maintenant possible d’obtenir le permis ailleurs qu’à Ha Giang, soit, directement à Dong Van ou Meo Vac.

Pour autant, on prenait le temps de petit-déjeuner avant de partir vers 10h30.

moto nord Vietnam - travaux route pres de Ha Giang

Petite route en travaux pour commencer la journée, yeah !

moto nord Vietnam - campagne entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - paysage entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - buffles entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - paysage entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - campagne entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - villageois entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

Tut tut !

moto nord Vietnam - paysage entre Ha Giang et Dong Van

Scotché !

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

Comme ce gars qui avait l’air un peu rêveur, comme je le comprends.

moto nord Vietnam - paysage entre Ha Giang et Dong Van

Prochain arrêt : Tam Son

Après avoir passé quelques petites villes aux larges avenues presque vides, des paysages déjà pas trop mal, le long d’une route qui se perd dans un dédale de bosses et de montagnes aux formes variées, et certains points de vue qui m’ont littéralement scotché un moment; c’est à Tam Son qu’on arrivait .

Situé dans le district de Quan Ba, Tam Son est connu pour son point de vue sur les montagnes absolument superbe, mais plus particulièrement pour ses 2 bosses, surnommées « Fairy Bosom », ce qui se traduit plus ou moins par les « seins féeriques »… (Après la rivière aux fées de Mui Ne, voilà une autre référence à ces créatures mystique au Vietnam).

moto nord Vietnam - Fairy Bosom - Tam Son

Vue imprenable sur les « Fairy Bosom ».

En les voyants comme ça côte à côte, on comprend aisément pourquoi ce doux sobriquet leur a été donné.

En plus de cette vue sur cette « belle paire », nous décidions de nous arrêter dans la ville pour déjeuner.

Il est alors 13h, et nous avions parcouru à peine 50 km en 2h30… Soit une moyenne de 20 km/h… (Bon, je vais quand même un peu plus vite en vrai, mais avec les nombreux arrêts, ça fait sacrement descendre cette moyenne, qui plus vraisemblablement se situe dans les 40 km/h hors stops).

moto nord Vietnam - panneau a Tam Son

Les panneaux typiques nous rappelle que le Vietnam c’est bien communiste.

moto nord Vietnam - Tam Son

Rue calme de Tam Son.

Le petit resto dans lequel nous nous étions arrêté avait l’air récent et propre, c’est agréable. Pendant qu’on attend nos riz frit, on apprécie le repos. Les rues sont assez calmes, ici une dame déplace son buffle, là des gens discutent devant leur porte, des enfants nous regardent au loin d’un air timide.

Tam Son n’a pas à proprement parlé vraiment du charme, mais on y a croisé quelques maisons typiques qui ajoutent un certain cachet au décor.

Les paysages karstiques du géoparc de Dong Van

Les paysages suivent mais ne se ressemblent pas. C’est aussi ce que j’apprécie dans ce trip. Bien que nous soyons essentiellement entourés par des montagnes, celles-ci ont toutes des aspects différents, la nature les entourant incluses.

Tantôt, ce sera des rizières, plus loin, une large vallée, d’autres fois tout devenait plus étroit, là, ce sera plutôt des pins, tandis qu’ailleurs, ce sera d’autres types d’arbres bordant les routes, etc.

moto nord Vietnam - Fairy Bosom de Tam Son

moto nord Vietnam - paysage entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - paysage entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

Hummm Dong Van c’est par où ??

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

Petite vendeuse de pastèque sur le bord de la route.

moto nord Vietnam - paysage entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

Façade d’une maison en campagne.

moto nord Vietnam - foret entre Ha Giang et Dong Van

Et d’un coup, des pins.

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

Et tout ça, ça nous a fait traîner. Outre les pauses indispensables pour reposer nos derrières, c’est quand même aussi dommage à mes yeux de se contenter de tracer jusqu’à notre étape du jour sans s’arrêter, après tout, on n’est pas juste là pour rouler non plus.

Bon OK, y’a aussi un juste-milieu… Car il était déjà presque 17h30 lorsque nous arrivions seulement vers le début du géoparc, alors qu’il nous restait encore 40 km avant d’atteindre Dong Van même.

Et autant dire qu’avec ces routes sinueuses, 40 km paraissent un peu interminable…

moto nord Vietnam - paysage entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - enfant sur la route entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

Les routes ne sont pas toujours en bon état…

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

Autre type de paysage.

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

La y’a même plus de route…

moto nord Vietnam - paysage entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - paysage entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

Nous approchons du but !

moto nord Vietnam - paysage entre Ha Giang et Dong Van

Le soleil commence déjà à tirer sa révérence !

moto nord Vietnam - geoparc karstique de Dong Van

Paysage karstique du géoparc de Dong Van.

moto nord Vietnam - geoparc karstique de Dong Van

Bonne chance ? Oui on va en avoir besoin, la route est encore longue…

moto nord Vietnam - geoparc karstique de Dong Van

Encore 39 km, allez allez !

moto nord Vietnam - geoparc karstique de Dong Van

moto nord Vietnam - geoparc karstique de Dong Van

Je vous l’avais pas dit ? Ma femme est un Daft Punk 😉

moto nord Vietnam - geoparc karstique de Dong Van

Roches karstiques.

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

moto nord Vietnam - route entre Ha Giang et Dong Van

On approche, la nuit aussi…

moto nord Vietnam - enfants dans un village pres de Dong Van

En traversant un énième village.

moto nord Vietnam - paysage pres de Dong Van

Dernier point de vue avant la tombée de la nuit.

moto nord Vietnam - echoppe pres de Dong Van

Arrêt plein d’essence, encore un effort et nous y sommes !

Après une énième pause pour admirer ce paysage aux airs un peu chaotique, qui me faisait penser à un décor de film (je ne sais pas trop pourquoi, mais sur le moment, j’avais surtout cette impression de fouler le sol du Mordor…), puis, plus loin, pour un dernier plein d’essence, ce n’est que peu après 19h (arrivant donc de nuit une fois de plus…), que nous arrivions sur la rue principale de Dong Van, à la recherche d’un hôtel.

On croisait quelques Homestay, mais ce n’est qu’en arrivant devant la façade du Hoang Ngoc Hotel que l’on décidait de s’arrêter jeter un œil. Il est situé directement sur notre droite vers le milieu de la longue avenue principale (je communiquerais le prix quand je remettrais la main sur ce « fameux » carnet où tout a été noté…)

Le prix et la chambre convenant, on décidait donc de poser nos valises ici. C’est à ce moment-là qu’on nous demandait, en plus de nos passeports, le fameux permis… Ben oui, c’est pour ça que j’écris l’article à la base !

L’espace d’un moment, j’ai cru qu’on n’allait pas nous le demander, mais si, nous voilà concrètement confronté à la possession de ce fameux bout de papier.

Hoang Ngoc Hotel Dong Van

Façade de notre hôtel à Dong Van (prise le lendemain matin).

J’ai eu un cours moment de panique, me demandant alors si le service d’immigration locale, ou en l’occurrence ici à Dong Van, le poste de police, serait ouvert vu qu’il est 19h passés…

Je serais vite rassuré par la demoiselle de l’accueil, qui parlait un minimum l’anglais (ça changeait un peu, vu le manque de dialogue jusqu’à présent…), il y a encore quelqu’un au poste, quelques pâtés de maisons plus loin.

Avant de nous laisser nous installer, il fallait donc nous rendre direct au poste pour faire les permis.

office immigration Dong Van Nord Vietnam

Poste de police et lieu où vous rendre à Dong Van pour faire le permis (prise également le lendemain, histoire d’être cohérent chronologiquement, puisque si avez suivi, on y est allé de nuit hein 😉 )

Final Round : Comment obtenir votre permis

Le processus pour obtenir votre permis à Dong Van est juste extrêmement simple ! Avec votre tête d’étranger, les officiers présents sauront normalement direct pourquoi vous êtes là.

On croisait d’abord 2 policiers à l’entrée, ne parlant pas du tout l’anglais, mais nous demandant de patienter un instant.

Arrivait alors le supérieur qui allait s’occuper de notre cas. Ce fut probablement l’une des personnes parlant le mieux l’anglais dans toute cette partie nord de notre roadtrip en moto… Et quand je dis ça, je veux dire, un bon niveau d’anglais, vraiment ! Ça faisait bizarre.

Pour en revenir au fil du sujet, il vous faut donc remettre votre passeport original. Si, comme nous, vous êtes en moto, il faut également remettre un papier, normalement donné par votre loueur avant le départ (surtout si vous lui avez signalé votre parcours), sur lequel est inscrit le numéro de la plaque d’immatriculation de votre compagnon de route.

Tendez 200 000 Dong par personne, le coût du permis, soit environ 10$ et voilà !

permis nord Vietnam

Tadaaa ! Mon précieux !

Si vous n’avez pas votre passeport avec vous, donnez-leur une photocopie de votre page photo et celle avec le visa, ainsi qu’une lettre indiquant pourquoi vous ne l’avez pas (genre, que votre passeport est à Hanoï pour une extension de visa ou tout autre excuse légitime ce pourquoi vous ne l’avez avec vous).

Pendant que celui-ci remplissait les documents, il nous posait quelques questions classiques (d’où vous venez, allez, etc.), de manière chaleureuse et curieuse, pas genre interrogatoire de police. J’étais pour ma part tellement content d’être arrivé à ma destination et que tout marche comme sur des roulettes avec ce permis que j’avais presque un air euphorique…

L’affaire fut pliée en quelques minutes et avec le sourire !

Est-ce indispensable ?

Certains seraient tentés de se dire que tout ça n’est qu’une manœuvre pour rapporter des sous à l’état sur le « pauvre » dos des touristes que nous sommes…

À vrai dire, les contrôles en tant que tel sont plutôt rare (on n’a jamais été contrôlé par la police sur les routes pour ça), mais comme expliqué plus haut, les hôtels vous le demanderont systématiquement.

Il vaut mieux éviter tout problème et amende ou autre comme possible conséquence et acquérir le permis, après tout, ce n’est que 10$.

Fin de journée et petit changement de programme

Pour faire simple, on terminait cette journée en mangeant au restaurant situé juste à côté de l’hôtel. Et c’est en voyant une des photos accrochées sur les murs que je décidais du programme du lendemain.

moto nord Vietnam - restaurant a Dong Van

Le restaurant du soir à Dong Van, juste à côté de l’hôtel.

Revenir un peu en arrière ! Car je m’apercevais que Dong Van, ce n’est pas QUE des montagnes.

Je vous dévoilerais bien sur la suite au prochain épisode !

Entrée palais Hmong Dong Van -Nord Vietnam

Je vous laisse avec un petit teaser 😉

Avez-vous entendu parler de Dong Van et sa région ? Toujours pas tenté par un roadtrip dans le nord du Viêtnam 😉 ?

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

1 Avis

  1. Hypno 180 9 mois ll y a

    Merci pour cet article très intéressant !!!! Vos photos sont très attrayantes ça donne vraiment envie !!!! Ouf vous me rassurez pour le permis vietnamien, j’avais peur que ce soit plus compliqué à se procurer ^^. Je pars en mars prochain et j’ai déjà hâte d’y être, vous avez suscité encore plus ma curiosité, un grand merci

Laisser un commentaire

Comment obtenir son permis de circuler pour le nord du Vietnam

by Romain time to read: 9 min
1