12 jours pour voir l’essentiel au Sri Lanka

12 jours pour voir l’essentiel au Sri Lanka

Et voilà, après moult « rebondissements » et un bon mois de retard voilà enfin les articles sur notre séjour au Sri Lanka, désolé pour ceux qui les attendaient. Comme je l’avais évoqué auparavant ce n’était pas une destination dans ma liste de priorité, mais comme le but premier de ce voyage était pour moi de rentrer en France, le Sri Lanka se trouva être sur le trajet…

Donc Jitima, qui devait aussi venir en France suggéra de faire un stop au passage dans cette perle de l’océan indien comme elle est affectueusement appelé ( en raison de sa forme, comme une larme qui d’après une légende serait une larme de déesse ou une perle d’un collier de Lackmi, femme de Vishnou).

Circuit de 12 jours, pour voir l’essentiel

Nous voici donc partis pour un circuit de 12 jours sur l’île des joyaux, l’île resplendissante ou l’île aux épices, qui sont aussi des surnoms donnés à ce petit bout de terre séparé de l’Inde de 31 km seulement par le détroit de Palk (pays également prévu de visiter mais au retour !). Partant de Colombo notre séjour nous emmènera de Galle jusqu’à Anuradhapura mais dans l’ordre chronologique en passant par Ella, Nuwara Eliya, Kandy, Dambulla, Polonnaruwa, Anuradhapura et nous avons fait un crochet par Sigiriya avant de repartir sur Colombo.

aeroport international suvarnabhumi bangkok

Début de l’aventure !

En 12 jours, je dirais que l’on a pu voir presque l’essentiel, depuis les plages du sud, les plantations de thé dans les montagnes et les anciennes cités du royaume du Sri Lanka plus au nord. Mon seul regret c’est de n’avoir, pu visiter le parc national de Udawalawe, une réserve naturelle qui n’a rien à envier aux safari à l’Africaine, faute de temps mais aussi de moyen (je rappelle que pour ce voyage, je me suis fait un combo Bangkok-Colombo-Dubai-Paris-Amsterdam-Calcutta-Bangkok).

Colombo-Galle, quel bus faut-il prendre ?

Nous avions décidé de faire d’une seule traite le trajet depuis Bangkok jusqu’à Galle, vers la pointe sud du Sri Lanka. A peine arrivé à l’aéroport de Colombo je prenais le temps de prendre une carte sim locale histoire d’avoir internet sur le phone (comptez 1300 R soit 7 €) avant de prendre un taxi pour aller à la station de bus, taxi qui coûte relativement cher puisque c’était . Les infos étaient un peu confuses et nous options pour aller à la station près de Colombo Fort (Bastian Mawatha) Oui parce qu’il y a plusieurs stations de bus… On avait aussi hésité à prendre le train.

bus colombo galle - sri lanka

Pas le temps de se reposer, départ en bus imminent pour Galle ! Mon sac est transporté par un gars qui se présente à nous, direct en sortant du taxi, 200 roupies si comme moi, vous avez une petite flemme.

Si nous trouvions bien un bus pour aller à Galle depuis Bastian Mawatha c’était un bus local alors que nous cherchions à prendre les nouveaux bus qui empruntent la toute aussi nouvelle voie express qui relie Colombo à Galle en seulement 1h30, pour ce faire, c’est à la station Maharagama, plus au sud de la ville qu’il faut vous rendre. Le bus nous a coûtés 750 roupies pour nous 2.

terminal bus colombo galle - sri lanka

Une petite bouteille d’eau avant de partir !

Dans notre cas, il nous fallut pas moins de 3h30 ! Outre le fait qu’on aura voulu arriver au plus tôt pour en voir un minimum en arrivant et pour se reposer du voyage depuis Bangkok, j’ai eu une envie pressante comme jamais j’en ai eu auparavant, et croyez moi se retenir pendant plus de 3h quand c’est vraiment vraiment pressant… c’est un cauchemar ! J’étais à 2 doigts de pisser dans une bouteille ou de me jeter hors du bus lors d’un arrêt au passage d’un train… Mais vu comment ils sont soucieux d’attendre… j’ai préféré m’abstenir.

trajet colombo galle - sri lanka

Et c’est parti pour encore quelque 4h de trajet.

trajet colombo - galle - sri lanka

La route longe le bord de mer sur une bonne partie du trajet.

La conduite au Sri Lanka, un style à part !

Ah ça, il ne faut pas avoir peur… La conduite en Thaïlande en comparaison est presque à « l’européenne »… Aucune discipline et les rois du champignon, voilà comment on peut résumer le style de conduite, dépassant tout ce qui traîne sur le côté ou doublant même alors qu’un autre véhicule arrive en face, s’arrêtant à l’arrache pour prendre des passagers en cours de route et pourtant, il a quand même fallu plus de 3h… Sachant qu’il n’y a que 120 km… C’est dire les nombreux arrêts et au final, la vitesse moyenne pas élevée…

trajet colombo galle - sri lanka

À ce moment-là, mon envie pressante devient extrême ; c’est un véritable cauchemar et on n’est pas encore arrivé…

 Arrivé sur Galle, ouf !

Nous arrivions donc en fin d’après midi, sachant que nous ne logions pas sur Galle même mais du côté de Unawatuna au Sam’s Guest House sur Matara Road. Sachant que le tuk tuk que l’on prenait en arrivant au terminal de bus de Galle à un peu galérer à trouver l’hôtel, que nous n’avions pas réservé mais on avait juste repéré sur le guide, c’est un hôtel familial qui ma foi est plutôt sympa mais reste basique. Une fois acquitté les 400 roupies pour ce trajet (6km) nous avions tout juste le temps de poser nos sacs et de nous chercher un restaurant pour notre premier dîner au Sri Lanka.

plage nuit galle - sri lanka

1er soir - stand fruits - galle - sri lanka

1er soir - galle - sri lanka

Le peu qu’on puisse dire est que c’était très calme (même à l’hôtel y’avait pas l’air d’y avoir grand monde, on croisera quelques locaux mais pas d’étrangers), enfin voilà, bienvenue au Sri Lanka !

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

0 Avis

Laisser un commentaire

12 jours pour voir l’essentiel au Sri Lanka

by Romain time to read: 4 min
0