Arrêt à Thaton, aux portes de la Birmanie

Arrêt à Thaton, aux portes de la Birmanie
thaton nord thailande

Le titre est explicite. Thaton est une petite ville de province à l’ouest de Chiang Rai, en plein nord de la Thailande. C’est niché dans une vallée qui jouxte la Birmanie toute proche, à seulement 3 km à vol d’oiseau.

Bon en tant que tel il n’y a rien de particulier à « flirter » avec la Birmanie, par contre, circuler sur cette belle route 1089, qui s’étale entre Chiang Rai et Chiang Mai et s’arrêter à Thaton, oui !

En l’occurrence, attention à ne pas confondre ce Thaton là avec celui, justement, en Birmanie (situé dans l’état Môn, proche de Hpa An, on y était justement passé en se rendant entre Kyaiktiyo et Mawlamyine)

thaton nord thailande

En arrivant vers Thaton.

thaton nord thailande 7

Thaton, petit village endormi

C’est une région montagneuse, donc on y trouve son lot de cascades, villages typiques et paysages qui valent le détour ! La zone autour de Thaton est peuplée par diverses tribus (en plus ou moins grand nombre, on y trouverait des Yao, Lisu, Lahu, Karens, Shan et aussi des Akhas). Non loin de Thaton, il y a le Doi Mae Salong et son village chinois de Santikhiri.

Si je connais la région de Mae Salong, j’aimerais volontiers explorer la zone autour de Thaton plus en profondeur, car c’est le genre d’endroit non spolié par le tourisme de masse.

Concrètement, Thaton lui-même est un village d’environs 2000 âmes. En dehors de son temple, il n’y a pas grand chose à faire dans le village même, la meilleure option reste de louer sur place une moto dans un des guesthouses pour 300/350 bahts la journée.

thaton nord thailande

Route principale traversant Thaton.

thaton nord thailande

Rivière Kok passant par Thaton.

Wat Thaton : la pagode de cristal

Moi qui aime parfois ajouter une touche « historique, etc. Pour une fois, je n’ai pas vraiment d’infos concernant le pourquoi du comment de ce temple, ce que je sais et peux faire, c’est une description de l’endroit !

Son chedi principal, appelé « Chedi Keaw », qui peut se traduire par « pagode de cristal », est un peu kitsch (Keaw fait à la fois référence à la couleur verte et au verre, la matière, comme pour le Keaw du Wat Phra Keaw de Bangkok).

wat thaton nord thailande

Et les photos parlent d’elle-même. Le chedi haut en couleur domine la ville (enfin, village plutôt) et fait face à la vallée, il y a là un super point de vue. Sa construction est assez récente, d’après le site du temple, à peine 10 ans (site non mis à jour, qui évoque encore la lenteur du chargement de la page si vous avez du 56K, lol)

thaton nord thailande

point de vue wat thaton

À l’intérieur, on y retrouve bien évidemment des bouddhas, mais pas que. On est accueilli en son centre par ce majestueux dragon enroulé, faisant office de rampe jusqu’au cœur de la cloche, 2 étages plus hauts.

De là, on peut sortir sur une terrasse qui fait le tour est offre un panorama sur toute la vallée.

À côté de la zone par laquelle on arrive, se trouve aussi 2 grandes statues de dragons. Plus loin, en poursuivant sur la route qui monte encore, on arrivait sur un autre point de vue, un peu bouché par les arbres et où se trouvait une statue d’un bouddha debout.

Baan Ruam Mit, le village Karen, et aux éléphants

Si je m’étais rendu pour ma part à Thaton en voiture (en partant depuis Chiang Saen), j’ai testé la partie entre Chiang Rai et le village Karen de Baan Ruam Mit (aussi écrit en un seul mot Ruammit), en bateau, qui dure 1 heure, la rivière Kok qui passe dans la région permettant la liaison entre Chiang Rai et Thaton en bateau (voir la rubrique « Comment se rendre à Thaton).

Baan Ruam Mit est un aussi un village aux éléphants. Des clients voulant absolument faire de l’éléphant, et étant donné mon point de vue sur la question, j’avais cherché un endroit qui ne soit pas trop foire aux animaux, à échelle plus humaine et Ruam Mit semblait correspondre à cette description.

J’ai vraiment aimé l’ambiance qui se dégageait du village lui-même, ces habitants souriants, en train de tisser des vêtements sur le bord de la route, son église (ça change des temples Thais !).

Malheureusement, côté éléphants, je suis plutôt déçu. Déjà, en débarquant du bateau, on est accueilli par des boutiques souvenirs, et je pense que les éléphants sont perdus dans l’engrenage du tourisme. Certes ici, il n’y a pas de show type, peintures, éléphants faisant le pitre, etc.

Certes, tous les mahouts n’avaient pas le fameux crochet pour les diriger (et ça c’est un bon signe), certes, c’est un endroit avec peu d’éléphants, proposant des balades en forêt de 2h pour aller voir de vrais villages, mais…

village karen elephant baan ruammit

Accueil tout neuf, en béton… dommage.

Mais je ne peux m’empêcher de voir ces chaînes, d’observer quelques cicatrices sur certains éléphants, et surtout de voir ce centre tout neuf en béton, d’où embarquent les touristes, et qui démontre à mes yeux que le village se perd dans le tourisme de masse.

Lors de mes recherches, en voyant des photos du village, plus anciennes donc, on voit que les éléphants déambulaient plus ou moins librement et vous accueillaient là au bord de la rivière à votre arrivée du bateau. Les structures étaient en bois et à même le bord de la rivière (d’autant plus logique que c’est ce à quoi servaient ces éléphants autrefois, au transport du bois depuis les forêts voisines).

Comment se rendre à Thaton

Les 2 solutions les plus simples :

Depuis Chiang Mai, prendre un bus à la station de bus de Chang Phuak (nord de Chiang Mai), le trajet dure entre 3 et 4 heures pour un coût de 90 bahts.

Depuis Chiang Rai, il existe un bateau qui fait la liaison entre Thaton et Chiang Rai (évoqué plus haut), naviguant sur la rivière Kok. Comptez entre 3 et 4 heures de trajet pour un coût de 350 bahts par personne (attention par contre, puisqu’il faut que ce soit 4 personnes minimum, sinon vous pouvez prendre le bateau en charter moyennant 2200 bahts). Dans le sens Chiang Rai – Thaton, c’est à contre courant donc comptez entre 4 et 5 heures de trajet.

Pour prendre le bateau, il faut se rendre sur la rive de la rivière Kok, juste en face de l’hôtel Dusit Island Resort de Chiang Rai. C’est un petit quai d’embarquement, pas très bien indiqué (mais merci google maps de m’avoir permis de trouver l’endroit !)

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge

Arrêt à Thaton, aux portes de la Birmanie

by Romain time to read: 5 min
0