7 raisons de s’arrêter visiter Phetchaburi

7 raisons de s’arrêter visiter Phetchaburi

Phetchaburi fait partie de ces zones méconnues. Parce qu’il s’agit là d’une ville et région qu’on pourrait qualifier de « moindre importance ». Beaucoup se rendront par exemple au marché flottant de Damnoen Saduak, à 60km de là puis rentreront gentiment à Bangkok. Sinon les gens vont généralement directement à Hua Hin où vers les îles plus au sud.

Qu’on se le dise, Phetchaburi plaira certainement plus à celles et ceux qui aiment profiter, ayant du temps pour découvrir plus en profondeur un pays. Sinon simplement à ceux désireux de réellement s’écarter des coins touristiques.

Même si quelques lieux de visites ont une certaine notoriété, sans quoi d’ailleurs Phetchaburi aurait vraiment du mal à se faire connaitre. Voici donc un récapitulatif de ce qu’on peut y trouver !

wai yai suwannaram phetchaburi

L’image n’a rien à voir avec ce chapitre mais j’avais envie de la caser quelque part !

Sur la route du sud

La première et presque la meilleure raison, puisqu’il n’y a pas besoin de faire de détour pour visiter cette ville. Phetchaburi est situé sur la route menant au sud de la Thailande.

campagne de phetchaburi

Sur la route de Phetchaburi.

Phetchaburi peut constituer une première ville étape, avant par exemple de rejoindre Hua Hin, à 70km au sud de là. Évidemment, cela ne sera intéressant que si vous avez quelques jours devant vous pour rejoindre le sud de la Thailande.

Également situé qu’à 130km de Bangkok, c’est une destination facilement accessible pour une petite excursion hors de la capitale.

Grotte de Khao Luang

L’une des attractions principales de Phetchaburi. Après m’être garé sur un petit parking en bas de la colline, c’est à pied que je rejoignais le site.

Vous serez d’abord accueilli par une ribambelle de petits singes qui grouillent autour du site. Ceux-ci ne sont pas très farouches, évitez donc de les énerver ou de les attirer avec un peu de nourriture.

khao luang cave grotte phetchaburi

S’il y a bien un autre parking en haut, plus proche de la grotte, il n’est pas possible d’y aller en voiture. Des navettes (des tuk-tuk en somme) sont disponibles si vous ne voulez pas le faire à pied. À noter que les motos peuvent emprunter ce chemin vers le sommet.

Une bonne chose à propos de cette grotte, sa visite est gratuite. Et comme souvent en Thailande, plus qu’une « simple » grotte, c’est un véritable lieu de culte.

Popularisé par le roi Mongkut (Rama IV), qui régna entre 1851 et 1868 et fit de cette grotte son emplacement de choix pour pratiquer la méditation et étudier le bouddhisme.

La principale statue de Bouddha que vous verrez en descendant les escaliers menant à la grotte, a été ajouté par Rama V, en l’honneur de ces prédécesseurs Rama III et Rama IV.

En tout, ce sont pas moins de 170 statues de Bouddha qui reposent dans cette grande composée de 3 chambres, atteignant les 27m de hauteur. L’une de ses statues est une importante représentation, un bouddha allongé (ayant atteint le Nirvana) de 5m de long.

Enfin sa particularité, c’est son jeu de lumière. Surtout en matinée (mais aussi le soir vers 17h apparemment), la grotte laissant en effet passer les rayons du soleil (Quand il est là 😉 ) via différents interstices naturels dans la roche du plafond.

Ajouté à cela l’encens et c’est vraiment une atmosphère particulière qui vous attend en ces lieux.

La grotte de Khao Luang est ouverte entre 8h et 16h en semaine, jusque 17h en weekend.

Palais d’été de Khao Wang (Phra Nakhon Khiri)

Khao Wang signifie la colline au palais. Le roi Mongkut (Rama IV) s’étant épris de passion pour cette région, il décida d’y construire un palais d’été, qui s’acheva en 1860. Et c’est au sommet de cette colline de 100 m qu’il le fit construire.

En fait d’un palais, c’est tout un ensemble de bâtiments dont un temple, avec ses pagodes et autres chedis, ainsi que des salles de réception royale, un musée et d’autres constructions qui font partie d’un parc historique, le Phra Nakhon Khiri Historical Park. Certains des bâtiments sont dans un style thaï classique, tandis que d’autres sont fortement influencées par le style européen néo classique ou chinois.

vue de phetchaburi

Le site surplombe la ville, ce qui rend en soit la visite intéressante pour la vue qu’elle offre..

Tout comme à la grotte, attendez-vous à être accueilli par des singes. n’arrivant au parking, on pouvait noter certaines peluches de crocodile sur les toits des voitures, les singes ayant peur de ces derniers… (il parait que ça éloigne au moins 40% d’entre eux).

La visite est répartie sur 3 crêtes dont la colline est formée.

Crête occidentale

C’est ici que vous arriverez si vous prenez le téléphérique pour accéder au sommet (40 bahts aller-retour, a payé indépendamment du ticket d’entrée). Le Palais du roi Mongkut est situé sur la pointe occidentale. C’est ici que le roi avait ses quartiers d’habitation personnels.

Le Phra Thi Nang Phet Phum Phairot Throne Hall, le plus grand bâtiment du Palais abrite une chambre à coucher, une salle à manger et un dressing. À l’intérieur y sont exposés des objets personnels de l’époque.

phetchaburi palais phra nakhon khiri khao wang

Un autre bâtiment important est le Phra Thi Nang Pramot Mahaisawan, qui est censé avoir été utilisé comme quartier personnel de la reine.

On y trouve aussi un Prang, le Phra Thi Nang Wetchayan Prasat. Un style de construction typique dans l’architecture khmère du Cambodge.

Le Ho Chatchawan Wiang Chai est une tour utilisée par le roi Mongkut comme un observatoire. Le roi était très intéressé par la science, l’innovation et l’astronomie et était connu comme « le Père de la science Thai ».

Autours, plusieurs petits bâtiments qui étaient utilisés comme écuries, des quartiers pour les gardes et serviteurs et une cuisine. Le palais était protégé par un fort sur chaque coin du complexe.

Crête centrale

Sur le pic central se trouve un chedi blanc de 40 mètres de haut, appelé Phra That Chom Phet. Ce chedi est censé contenir des reliques du Bouddha. De par son emplacement central, ce pic est un excellent endroit pour admirer au loin le Palais royal sur le pic occidental et le temple sur le pic à l’est.

phetchaburi palais phra nakhon khiri khao wang

Crête orientale

C’est ici que se trouve le temple au nom peu original, Wat Phra Kaew, c’est normal si le nom vous semble familier, c’est le même que le temple royal du Grand Palais à Bangkok.

Une différence toutefois, la pagode rouge, très reconnaissable et qui peut être vu de loin.

Phra Nakhon Khiri historical park est ouvert tous les jours de 8h30 à 16h30. L’entrée est de 150 bahts par personne , y compris le musée.

– À noter que si les anciens palais vous intéressent, il y en a un autre à Phetchaburi, le Phra Ram Ratchaniwet Palace (aussi connu sous le nom de Ban Puen Palace). Sa construction débuta en 1909. Ordonné par le roi Rama V, celui-ci n’aura malheureusement jamais l’occasion d’y séjourner puisqu’il décéda en 1910 alors que la construction s’acheva en 1916.

Phra Ram Ratchaniwet

Phra Ram Ratchaniwet Palace (crédit photo Wikipédia)

Les temples de Phetchaburi

Bien sûr, comme toute bonne ville en Thailande, Phetchaburi possède son lot de temples. Quitte à choisir, l’ancien temple royal Wat Mahathat Worrawihan serait un de ceux à ne pas manquer.

Sa tour centrale de style Khmer (qu’on appelle un Prang), se démarque des autres Chedi plus « traditionnels ». Sa construction remonterait à la période du Royaume de Sukhtohai (donc il y a au moins 800 ans !).

A l’intérieur de l’un des bâtiments, on peut y voir de belles peintures murales anciennes, un peu abîmé par les affres du temps.

Une autre suggestion étant de faire un tour au complexe du temple Wat Yang. Celui-ci comporte un plusieurs bâtiment dont une structure en bois de belle facture et une bibliothèque posé sur l’eau.

temple phetchaburi

temple phetchaburi

wat mahathat phetchaburi

Enfin autre option, le Wat Yai Suwannaram, un bel ensemble de bâtiments dont également un très beau bâtiment en bois, tout en longueur. On y est passé devant 2 fois dont en fin de journée, superbe couleurs et coucher de soleil à ce moment là !

Il y a avait d’ailleurs un temple pas très loin de notre guesthouse qui comportait sur ces murets du street art, assez atypique et inattendu à cet endroit là !

temple phetchaburi

street art temple phetchaburi

street art temple phetchaburi

Les vieilles maisons en bois de Phetchaburi

C’est ce qui fait son charme. Phetchaburi possède encore beaucoup beaucoup de vieilles maisons en bois pour la plupart centenaire et plus. Ce qui devient rare dans la plupart des agglomérations, qui tendent à remplacer ces anciennes maisons par des nouvelles structures (ce qui est particulièrement frappant à Bangkok, même si la capitale comptent encore bien des communautés anciennes).

Marcher dans les rues de Phetchaburi donne un petit sentiment de retour en arrière, ou, en tout cas, une agréable sensation de visiter ce qu’on pourrait qualifier de « Thailande authentique ».

Du marché au canal traversant la ville, ces petites ruelles, ces maisons avec boutiques dont on sent le vécu, ces habitants souriants, Phetchaburi saura je pense vous charmer vous aussi autant que j’ai pris plaisir à y déambuler et prendre des photos.

Une fois la nuit venue, c’est calme, mais ça reste la Thailande. On peut donc y trouver ses spots avec ces vendeurs de rues qui proposent tout sorte de bonnes choses.

rue phetchaburi thailande

Les plages de Phetchaburi

Phetchaburi n’est pas une station balnéaire proprement dire. Et pour cause, les plages les plus proches sont à 25km de là. Quand bien même, 25km c’est pas énorme. Rien n’empêche donc d’y faire un petit saut.

Certes, ne vous attendez pas aux fameuses plages d’eau turquoise avec sable blanc qui font la réputation de la Thailande. Non. Ici, tout comme une bonne partie de la côte le long du golfe de Thailande, les eaux sont plus boueuses et prennent souvent une coloration marron dès que la mer est un tant soit peu agitée.

plage phetchaburi

Une plage bien déserte !

Une chose que peu de gens connaissent. Il est possible de venir y observer des baleines. Oui oui, vous lisez bien. Et je ne parle pas des requins baleines qui font le jeu des plongeurs de Koh Tao, non. Ici, il s’agit plus précisément de rorqual de Bryde ou rorqual tropical.

Ce cétacé qui, selon qu’il soit mâle ou femelle aura une taille variant entre 12 et 15m de long (pour 16 à 18 tonnes) peuple le nord du golfe de Thailande. Entre Samut Sakhon, Samut Songkhram et Phetchaburi, une vingtaine de spécimen ont pu être observé, sans compter les dauphins d’Irrawady qui peuvent aussi s’inviter dans le coin.

plage chao samran phetchaburi

Une sortie en mer n’est pas évident car c’est maintenant (a priori et heureusement) limité et régulé après un engouement non maîtrisé qui avait commencé à les faire fuir.

Vous pouvez contacter une association, qui organise régulièrement des sorties, mais on peut pas dire que la manière de réserver soit des plus pratique Chom Whales, de plus il faut compter 2000 bahts par personne.

Sur place, on nous proposait d’y aller via un bateau de pêche mais il fallait compter 4000 bahts pour le bateau. Sachant que nous n’étions que tous les 2 on a préféré remettre à plus tard. Cela peut être rentable en venant avec 4 ou 5 personnes.

plage chao samran phetchaburi

plage chao samran phetchaburi

De manière générale, le bord de mer offre ici une sensation de Thailande comme on l’aime, qui vit à son rythme, avec des gens qui vaquent tranquillement à leurs occupations.

On appréciait notre stop peut avant la ville, s’arrêtant déjeuner tard dans l’après-midi, dans un bateau faisant office de restaurant. Que des Thais, à côté de nous, de la mangrove, des singes, tandis que les bateaux de pêche partaient en mer.

Les marais salant

Si vous êtes en transport indépendant, je vous invite à sortir de la route principale (la n°35) et bifurquer sur la gauche en suivant la route n°4012 en provenance de Bangkok. Vous vous retrouverez alors à longer pendant un moment une jolie route passant notamment à travers des marais salants.

Une région qui parfois me rappelle la Vendée, que je connais un peu pour avoir passé beaucoup de temps à Noirmoutier.

Le long de la côte, vous y verrez des mangroves et pourrez y voir des singes. C’est un paysage similaire à celui de Samut Songkhram, si vous connaissez pas, c’est la région où se trouve les marchés flottants dont celui d’Amphawa et Damnoen Saduak, à 80km de Bangkok.

marais salant phetchaburi

[BONUS] Parc national de Kaeng Krachan

Si vous êtes dans le coin, Phetchaburi est un bon point de départ pour aller visiter le parc national de Kaeng Krachan, à environ 50 km de là. C’est un parc assez peu visité, parce qu’il est certes moins bien desservi et aménagé que le plus célèbre parc de Khao Yai, près de Bangkok.

Pourtant, il possède une faune nombreuse et variée. Il est notamment reconnu pour l’observations de nombreux oiseaux mais aussi de papillons (plus de 400 espèces !). On peut sinon y croiser, entres autres, divers mammifères parmi lesquels des singes comme les langurs et les gibbons, des porcs-épics, des civettes, des écureuils géant noir, des martres etc.

Bien que rares, il y a aussi des tigres.

Je ne l’ai moi-même pas encore visité, mais ça reste un parc qui fait partie de ma « to do » list. Plus d’infos sur ce site en Anglais.

Comment se rendre à Phetchaburi

Depuis Bangkok, il y a la possibilité de s’y rendre depuis le terminal sud (Southern Terminal), les bus rapide sont les bleus et blancs (partant de la plateforme 6), les tickets se prennent normalement via le comptoir 89 et coûte 112 bahts aux dernières nouvelles. Ces bus s’arrêtent au terminal de bus de Phetchaburi qui se trouve non loin d’un marché de nuit.

Depuis Mo Chit, terminal au nord de la ville, il y a des vans qui font la liaison vers Phetchaburi moyennant 120 bahts. L’inconvénient dans ce cas étant que celui ci s’arrête à côté d’un supermarché Big C, à 3km du centre, arrivé là, le seul moyen de transport ce sont des motos taxis, donc il ne vaut mieux pas être trop chargé en bagages.

terminal bus sud bangkok

Par la route, il faut compter environs 2h de trajet.

Si vous avez du temps, il est possible de s’y rendre en train. Phetchaburi se situant sur la ligne de chemin de fer qui descend vers le sud de la Thailande. Selon le type de train (Ordinary, Rapid, Express etc.), le billet variera entre 34 Bahts et plus de 250 bahts. Il faut compter entre 3h et 4h. Voir les détails sur les horaires et tarifs (en Anglais)

Sur place, surtout des tuk tuk, des rickshaws (tricycle manuel) et des moto taxis.

Où loger à Phetchaburi

On avait choisit le White Monkey Guesthouse, très bien situé, en plein coeur de la vieille ville, non loin du canal et pour un tarif très raisonnable (environ 15€ !)

hotel phetchaburi

chambre hotel phetchaburi

Moins cher mais très basique (à partir de 300 Bahts), vous avez le JJ Home qui a bonne réputation.

Aviez-vous entendu parler de Phetchaburi ? Y êtes vous aller faire un tour ?

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

12 Avis

  1. Donadio annie 7 mois ll y a

    Comme d’habitude quand je lis tes articles, je vois tes photos…hop j’ai envie d’aller y voir. C’est un plaisir ton blog. Merci.

    • Auteur
      Romain 7 mois ll y a

      ça veut dire que mon but est atteint alors ! Un grand merci !

  2. nico 7 mois ll y a

    Félicitations pour votre site ! une référence pour la région avec celui aussi de worldwidebrice .

    Je pars visiter Thaïlande et Myanmar mi octobre et il y’a beaucoup à voir !

    Phetchaburi peut se faire dans la journée depuis bankok?

    • Auteur
      Romain 7 mois ll y a

      Merci ! L’avantage avec Brice est qu’on se complète car il a tendance a faire des destinations différentes 😉 Il y a effectivement beaucoup à voir, moi même je « désespère » d’arriver à en faire le tour ! Phetchaburi est accessible sur une journée oui, prévoir de partir suffisamment tôt pour ne pas trop avoir à se speeder une fois sur place.

      • nicolas 3 mois ll y a

        Bonjour,

        Je suis finalement allé dans ce coin de Thaïlande : FABULEUX mon endroit préféré avec Phimai proche du Cambodge.

        Par contre sauf si vous avez une voiture y aller dans la journée depuis B. n’est pas une très bonne idée ! 4 heures de train pour y aller ça oblige a aller vite ensuite. D’ailleurs enfin ils construisent une ligne de train moderne pour quitter la capitale pour le Nord et le Sud du pays !

        • Auteur
          Romain 3 mois ll y a

          Bonjour,

          4h en train, je savais les train lent mais à ce point… autant prendre le bus 😉

  3. Rmarty 4 mois ll y a

    Bonjour .
    Il existe des trains 3éme classe,temps de parcours 3h15,départ 9h20 de Hualapong (bangkok),34 baths le billet
    adulte, sans réservation et des hotels à partir de 250 baths pour deux,avec fan .
    Bonne continuation .

    • Auteur
      Romain 4 mois ll y a

      Bonjour,

      Merci pour ces précisions concernant le train. Je rajouterai juste la remarque que l’Ordinary Train n’a pas particulièrement la réputation d’être à l’heure, celui-ci s’arrêtant à toutes les gares et laissant passer l’Express ou autre qui ont la priorité, le temps de parcours global se rapprochera souvent des 4h plus que 3h…

      Pour ce qui est des hôtels, il y a toujours moyen de trouver moins cher, l’autre hôtel que je cite est tout de même à partir de 300 Bahts, proche du montant que vous citez.

  4. Vero 2 mois ll y a

    Bonjour,
    tu ne parles pas de mini van que l’on pourrait prendre depuis Victory Monument à BKK ?
    cela me parait le plus souple . merci de ton avis

    • Auteur
      Romain 2 mois ll y a

      Bonjour,

      Je n’en parle pas car dernièrement les minivans ne partent plus de Victory Monument, s’il y en a encore, c’est à côté du grand magasin Century Movie Plaza mais je ne peux confirmer les destinations desservis depuis là.

  5. Grégoire 2 mois ll y a

    Bravo pour ce bel article qui donne effectivement de s’arrêter un jour ou deux à Phaetchaburi.

Laisser un commentaire

7 raisons de s’arrêter visiter Phetchaburi

by Romain time to read: 11 min